Avant de commencer

Lilo a besoin d'informations pour accéder au répertoire /boot Ce répertoire est normalement sur la partition principale appelée / ou racine (root). quelques rappels et précisions sur :

Linux SGF

Exemple de partitionnement qu'il faudra adapter à votre environnement.

    / (root)    Fichiers de démarrage (/ + /boot + /bin + /sbin) (min 50MB)
    /boot       Partition contenant les images du noyau (Kernel) (Min 16MB)
    /tmp        Fichiers temporaires du système et des utilisateurs (min 100MB)
    /var        Journaux, spool (/var/log, /var/spool) (min 100MB)
    /home       Fichiers utilisateurs (min 100MB)
    /usr        Applications (min 300MB à 700MB avec X)
    /usr/local  Applications (en général hors distribution) (100MB)
    /usr/src    Sources des packages et du noyau
    swap        Fichier d'échange, à adapter en fonction de la RAM (en général 2 ois la taille de la RAM)
    

Lignes directrices pour la mémoire

   Ce qui suit sont des indications grossières pour la mémoire.

       4 Mo :  Minimum suffisant pour faire fonctionner le noyau Linux.
      16 Mo :  Minimum pour un usage du système en mode console.
      64 Mo :  Minimum pour un système X simple.
     128 Mo :  Minimum pour le système X avec GNOME/KDE.
     256+Mo :  Confortable pour le système X avec GNOME/KDE.
   

L'option de boot mem=4m (ou lilo append="mem=4m") montrera comment le système se comporterait en ayant 4Mo de mémoire installée. Un paramètre de démarrage pour lilo est requis pour un système ayant plus de 64Mo de mémoire avec un vieux BIOS.

En fonction de la destination du serveur (impression, mail, news, ...), il faudra prévoir une partition ou un disque pour les sous-systèmes.

Les partitions

  • Un système de disque comporte un disque système ou une partition système, c'est le disque ou la partition de BOOT

  • Un disque peut comporter plusieurs partitions primaires dites d'amorçage. Une partition d'amorçage est une partition sur laquelle il est possible d'amorcer un système d'exploitation. Ces partitions sont appelées partitions primaires.

  • Sous Linux chaque disque peut comporter 4 partitions. 3 partitions primaires et une partition étendue, ou bien 4 partitions primaires par exemple.

  • Un disque peut supporter jusqu'à 16 partitions. Exemple : 3 partitions primaires plus 12 partitions logiques sur une partition étendue.

Disque IDE ou EIDE

Si vous avez 2 bus IDE1 et IDE2 avec 2 disques chacun vous pouvez:

  • installer Linux (/boot) sur n'importe quelle partition primaire d'un des disques,

  • installer Lilo sur le MBR du disque système si Lilo est le chargeur primaire,

  • installer Lilo sur le PBR de la partition de Linux s'il y a un autre chargeur.

Disques E(i)DE et CDROM

Si vous avez un lecteur CDROM en deuxième lecteur sur le bus IDE1 vous devrez:

  • installer Linux (/boot) sur n'importe quelle partition primaire du premier disque du bus IDE1,

  • installer Lilo sur le MBR du disque système si Lilo est le chargeur primaire,

  • installer Lilo sur le PBR de la partition de Linux s'il y a un autre chargeur.

Disques E(i)DE et SCSI

Si vous avez un bus SCSI et un bus IDE vous pourrez:

  • installer Linux (/boot) sur n'importe quelle partition primaire du premier disque du bus IDE1,

  • installer Linux (/boot) sur n'importe quelle partition primaire du disque d'id0 sur le bus SCSI, (les autres id ne fonctionnent pas),

  • installer Lilo sur le MBR du disque système su Lilo est le chargeur primaire,

  • installer Lilo sur le PBR de la partition de Linux s'il y a un autre chargeur.

Disques SCSI

Si vous avez 2 disques SCSI, vous pourrez:

  • installer Linux (/boot) sur le disque d'id0 ou id1 (les autres id ne fonctionneront pas),

  • installer Lilo sur le MBR du disque système si Lilo est le chargeur primaire,

  • installer Lilo sur le PBR de la partition de Linux s'il y a un autre chargeur.

Attention avec les Bus SCSI

  • connectez le lecteur de CDROM sur le connecteur le plus proche du processeur,

  • affectez-lui un id supérieur à celui du dernier disque,

  • vérifiez la terminaison physique et logique du Bus.

Restriction du BIOS

  • Certains BIOS ne supportent pas de partitions d'amorçage au dessus du cylindre 1023,

  • Attention si vous utilisez des outils comme fips.

  • Ne créez pas de partition au-dessus de cette étendue avec un BIOS incompatible.