La journalisation

Squid journalise les transactions dans un fichier access.log. Ce fichier donne les informations sur les requêtes qui ont transité par Squid. Le fichier cache.log informe sur l'état du serveur lors de son démarrage. Le fichier store.log informe sur les objets stockés dans le cache.

Les dates indiquées dans le fichier access.log indique le temps en secondes depuis le 1 janvier 1970 (format epoch), ce qui n'est pas très facile à lire. Un petit script en perl, permet de recoder les dates :

#! /usr/bin/perl -p
s/^\d+\.\d+/localtime $&/e;