Configuration de squid

Toute la configuration de Squid se trouve dans le fichier squid.conf. La plupart des options par défaut du fichier ne sont pas à changer (vous pouvez alors laisser le # pour conserver les options en commentaire.)

http_port : le port que vous souhaitez utiliser. Le plus fréquent est 8080. Il faut donc changer cette valeur car par défaut Squid utilise 3128.

icp_port : conserver le port 3130. Ceci vous permet de communiquer avec des proxy-cache parents ou voisins.

cache_mem : correspond au cache mémoire, la valeur dépend de votre système. Par défaut squid utilise 8 Mo. Cette taille doit être la plus grande possible afin d'améliorer les performances (Considérez 1/3 de la mémoire que vous réservez à Squid). Il faut avec cache_mem régler cache_mem_low et cache_mem_high qui sont les valeurs limites de remplissage du cache mémoire. Par défaut les valeurs sont 75 % et 90 %. Lorsque la valeur de 90 % est atteinte le cache mémoire se vide jusqu'à 75 %. Les valeurs par défaut sont correctes dans la plupart des cas.

cache_swap : correspond à la taille de votre cache disque. Si la taille du disque le permet, et en fonction de la taille de votre établissement (nombre de clients qui utilisent le cache), mais aussi de la durée de rafraîchissement de votre cache et du débit de votre ligne, vous devez mettre la valeur qui vous semble correspondre à votre situation.

acl QUERY urlpath_regex cgi-bin \? \.cgi \.pl \.php3 \.asp : Type de page à ne pas garder dans le cache afin de pas avoir les données d'un formulaire par exemple.

maximum_object_size : taille maximale de l'objet qui sera sauvegardé sur le disque. On peut garder la valeur par défaut.

cache_dir : Vous indiquez ici le volume de votre cache. Si vous avez plusieurs disques, utilisez plusieurs fois cette ligne. Si squid ne fonctionne pas bien ou s'arrête parfois sans raison apparente, vérifiez que vous avez un cache assez important ou bien configuré.

cache_dir ufs /cache1 100 16 256         (cache de 100 Mb)
cache_dir ufs /cache2 200 16 256         (cache de 200 Mb) 

Les valeurs 16 et 256, indiquent le nombre de sous-répertoires créés respectivement dans le premier niveau et suivants pour le stockage des données du cache.

cache_access_log ; cache_log ; cache_store_log : Indique l'endroit où se trouve les logs (fichiers de journalisation). Si vous ne souhaitez pas avoir de log (par exemple des objets cache_store_log) indiquer cache_store_log none.

debug_options ALL,1 : niveau de debug. Indiquer 9 pour avoir toutes les traces à la place de 1. Attention cela donne de gros fichiers.

dns_children : par défaut le nombre de processus simultanés dns est de 5. Il peut être nécessaire d'augmenter ce nombre afin que Squid ne se trouve pas bloqué. Attention de ne pas trop l'augmenter cela peut poser des problèmes de performance à votre machine (indiquer 10 ou 15).

request_size : taille maximale des requêtes. Conserver la valeur par défaut, concerne les requêtes de type GET, POST...

refresh_pattern : permet de configurer la durée de mise à jour du cache. Utiliser -i pour ne pas tenir compte des minuscules ou des majuscules. (voir le fichier squid.conf). Les valeurs Min et Max sont indiquées en minutes. Exemple :

# refresh_pattern ^ftp:         1440    20%     10080

visible_hostname : indiquer ici le nom de votre serveur proxy.

logfile_rotate : pour faire tourner vos logs et garder un nombre de copies. par défaut 10. attention si votre cache est très utilisé , il peut générer un grand volume de logs, pensez donc à réduire ce nombre.

error_directory : Pour avoir les messages d'erreurs en français (indiquer le répertoire où ils se trouvent). Exemple :

#error_directory /etc/squid/errors
#Créer un lien vers le répertoire où sont logés les messages en Français.