IMAP (Internet Message Access Protocol)

Pop a été conçu pour la consultation “ hors ligne ”, (off line). IMAP permet la consultation hors ligne, mais également “ en ligne ”, selon un processus interactif entre le client et le serveur. Les messages ne sont plus rapatriés sur le client. Ils restent en dépôt sur le serveur jusqu'à ce que l'utilisateur demande explicitement la suppression ou le transfert.

Ce procédé est particulièrement interessant pour les utilisateurs mobiles. Ils peuvent consulter leur messages à partir de machines ou de lieux non définis à l'avance.

Comme la connexion au serveur est permanente pendant la durée du traitement, il présente l'inconvénient d'un surcoût financier du à la liaison téléphonique.

Ces services utilisent des protocoles/ports différents. Ils peuvent cohabiter simultanément sur le même serveur. Un utilisateur peut utiliser selon ses besoins l'un ou l'autre des services POP ou IMAP.

Vous devrez installer et configurer sur les postes clients, un client IMAP (Netscape messenger, Kmail...).

Des logiciels d'interface sur le serveur comme IMP (www.imp.org), permettent de transformer le serveur IMAP en serveur “ webmail ”. Les clients pourront alors utiliser n'importe quel navigateur pour consulter leur boîte aux lettres. Le CRU, (Comité Réseau des Universités - www.cru.fr), a fait une étude sur les principaux produits qui pouvaient être utilisés.