Pourquoi Postfix

Le serveur de messagerie standard sur les systèmes Unix est le serveur Sendmail. Sendmail a fait ses preuves. L'inconvénient est son mode de configuration. Toutes les fonctions de messagerie sont réalisées par un seul programme. Sa structure est dite monolithique et la configuration (fichier sendmail.cf) en est d'autant plus compliquée. Ce phénomène s'accroit avec l'amplification de l'utilisation du service de messagerie (augmentation de fréquence/volume) et avec l'exposition aux tentatives de piratage des serveurs de messagerie. Il existe d'autres serveurs de messagerie sur Unix (QMail, Z-mailer...) tous présentent des inconvénients au niveau utilisation de la bande passante, inter-opérabilté, respect des RFC, facilité de configuration, sécurité...

L'objectif de postfix est d'apporter une solution à ces différents problèmes.

Buts premiers : un nouveau MTA sous Unix

  1. bénéficier de l'expérience de sendmail

  2. facile à administrer : ce qui est facile à comprendre est plus facile à sécuriser.

  3. rapide et évolutif : le trafic SMTP de 1999 n'est pas celui de 1980. Il faut pouvoir faire un logiciel supportant les sites énormes (ISP, Accès des grosses entreprises, ...)

  4. compatibilité sendmail maximale

Il assure égalemetn un compatibilité et le support :

  1. des MUA existants (pine,mutt,mail...)

  2. des gestionnaires de liste (majordomo, sympa...)

  3. des formats de boîte aux lettres (mh, mbox, qmail-dir, ...)

  4. des agents d'acheminement local (procmail, deliver, cyrus...)

  5. des configurations (UUCP, réécriture, mailertable, ...)

  6. des utilisateurs (alias, .forward, ...)

  7. des RFCs

L'Auteur

L'Auteur - Wietse Venema - est connu pour ses contributions à la sécurité et aux logiciels libres. Il est également auteur de TCP_Wrapper et d'un portmap sécurisé. Il est co-auteur avec D. Farmer de SATAN. Il travaille au Watson Research Center d'IBM.

Postfix est un logiciel libre. Le site officiel est www.postfix.org.