Procédure de tests

Attention au fichier hosts et au fichier host.conf. Prenez le temps de regarder ce qu'il y a dedans. Faites une copie de sauvegarde de ces fichiers et renommez les. Vérifiez au besoin leur utilité avec les commandes man host.conf et man hosts.

Vous pouvez tester votre configuration avant même d'avoir configuré un client. Sur la même machine vous allez utiliser un service client du serveur (commande ping) qui utilisera un service serveur (DNS).

Test sur le serveur de noms : Tapez la commande ping ftp.foo.org. Si la commande répond, le serveur fonctionne. En effet ftp est un alias de ns1 dans la zone foo.org.

Test sur le client : Avant de lancer une commande, vous devez vérifier que vous n'avez pas de fichier hosts local, sinon vous devez le supprimer.

Pourquoi ? L'utilisation de fichiers hosts et d'un serveur de noms n'est pas exclusif. Dans bien des environnements, le fichier hosts est consulté avant le serveur de noms (notamment windows, GNU/Linux à moins que ce ne soit précisé). Si vous avez un fichier hosts sur la machine, vous pouvez avoir des résultats qui ne sont pas ceux attendus.

Vérifier la résolution de noms :

Pensez à bien vérifier le nom d'hôte de votre machine avec la commande hostname, au besoin, sous root, modifiez ce nom, toujours avec cette commande. Fermez les sessions et rouvrez les, vous aurez le bon nom d'hôte qui s'affichera sur votre console.

Mettons que le réseau soit configuré de la façon suivante :

Nom d'hôte	Alias (CNAME)		Adresse IP Serveur
ns1		www
		ftp
		mail
		ns1			192.68.1.1	   
Client 1	Cli1			192.68.1.2

Pour vérifier le fonctionnement de la résolution de noms à partir du client cli1, vous pouvez utiliser les commandes suivantes :

- ping ns1
- ping cli1

Vous pouvez également tester la résolution des alias (CNAME) avec les commandes :

ping		mail.foo.org
ping		www.foo.org
ping		ftp.foo.org
ping		ns1.foo.org

C'est bien la même adresse IP (voir le cache arp) qui répond, la machine a donc bien plusieurs noms.

Si vous voulez vérifier que c'est bien le serveur de noms qui réalise la résolution, il existe plusieurs solutions. La plus simple est d'arrêter le service serveur avec la commande /etc/init.d/bind stop, puis de refaire les manipulations. Aucune machine n'est atteignable en utilisant son nom, mais cela est toujours possible en utilisant l'adresse IP.