Chapter 28. Travaux pratiques : installation d'un serveur DHCP

Table of Contents

Indications pour la réalisation du TP
Installation du serveur
Configuration du serveur
Installation des clients
Procédure de test
Réalisation du TP

Indications pour la réalisation du TP

L'atelier propose

  • d'installer un serveur DHCP sous Linux,

  • d'installer un client DHCP sous Linux

  • d'installer un client DHCP sous Windows

  • de réaliser une phase de test avec les commandes winipcfg et ipconfig de Windows

Matériel nécessaire :

Deux machines en dual boot Linux / Windows en réseau.

Les éléments sur l'analyse de trame, notamment les trames bootp, seront retraités lors des TP sur la métrologie.

Installation du serveur

Les paquets sont déjà installés.

Attention : vous pouvez avoir sur votre distribution, plusieurs serveurs DHCP.

dhcpxd est conforme à la RFC 2131. Il fournit un exemple de configuration assez détaillé.

dhcp3, intègre l'inscription auprès d'un DNS Dynamique. C'est ce package que nous allons utiliser dans le TP. Par contre si vous n'avez pas de DNS dynamique sur le réseau, vous devrez mettre en entête du fichier dhcpd.conf, la ligne :

ddns-update-style none;

Configuration du serveur

La configuration consiste à créer 2 fichiers :

  • /etc/dhcp3/dhcpd.conf, ce fichier sert à la configuration même du serveur (plage d'adresses, paramètres distribués),

  • /var/lib/dhcp3/dhcpd.leases, ce fichier va servir à l'inscription des clients. Chaque client DHCP, génère l'écriture d'un enregistrement dans ce fichier. Cela permet le suivi, les statistiques de l'activité du serveur.

Le fichier de configuration dhcpd.conf

On n'abordera pas tous les paramètres. Vous trouverez un exemple de fichier commenté qui permet de réaliser cet atelier. Vous pouvez créer ce fichier avec un éditeur.

$>more dhcpd.conf

# ici il s'agit du réseau 192.168.0.0
subnet 192.168.0.0 netmask 255.255.255.0 {

#La plage d'adresse disponible pour les clients
range 192.168.0.10 192.168.0.20;

# Les clients auront cette adresse comme passerelle par défaut
option routers    192.168.0.254;

# Ici c'est le serveur de noms, on peut en mettre plusieurs
option domain-name-servers   192.168.0.1;

# Enfin on leur donne le nom du domaine
option domain-name   "freeduc-sup.org";

# Et l'adresse utilisée pour la diffusion
option broadcast-address 192.168.0.255;

# Le bail à une durée de 86400 s par défaut, soit 24 h
# On peut configurer les clients pour qu'ils puissent demander 
# une durée de bail spécifique
default-lease-time  86400;

# On le laisse avec un maximum de 7 jours
max-lease-time 604800;

#Ici on désire réserver des adresses à des machines
group {
#use-host-decl-names indique que toutes les machines dans l'instruction « group »
# auront comme nom, celui déclaré dans l'instruction host.
use-host-decl-names true ;

# ici définir les machines 
host m1 {
hardware ethernet 00:80:23:a8:a7:24;
fixed-address 192.168.0.125;
} # End m1
 
host m2 {
hardware ethernet a0:81:24:a8:e8:3b;
fixed-address 192.168.0.126;
} # End m2

    } # End Group
}     # End dhcp.conf

Création d'un fichier d'inscription

Ce fichier doit parfois être créé, sans quoi le serveur DHCP ne pourra pas démarrer. Il suffit de créer un fichier vide. Pour cela, saisissez la commande touch /var/lib/dhcp3/dhcpd.leases. Le fichier est créé. Voici ce qu'il peut contenir après l'inscription du premier client :

[root@master /etc]# more  /var/lib/dhcp3/dhcpd.leases

lease 192.168.0.10 {

 starts 1 2002/12/14 18:33:45;

 ends 1 2002/12/14 18:34:22;

 hardware ethernet 00:40:33:2d:b5:dd;

 uid 01:00:40:33:2d:b5:dd;

 client-hostname "CHA100";

}

On distingue les informations suivantes : Début du bail, Fin du bail, adresse MAC du client, le nom d'hôte du client. Attention ce nom est différent du nom Netbios utilisé sur les réseaux Microsoft.

Activation du serveur

Le serveur est configuré, il n'y a plus qu'à le mettre en route. Utilisez la commande suivante pour arrêter ou activer le service : /etc/init.d/dhcpd3 start | stop.

Le script lance le serveur en mode daemon. Vous pouvez le lancer en avant plan avec la commande dhcpd3 -d. Cela permet de voir les messages et déterminer s'il y a des dysfonctionnement éventuels.


root@master:/etc/dhcp3# dhcpd3 -d

Internet Software Consortium DHCP Server V3.0.1rc9

Copyright 1995-2001 Internet Software Consortium.

All rights reserved.

For info, please visit http://www.isc.org/products/DHCP

Wrote 1 leases to leases file.

Listening on LPF/eth0/00:d0:59:82:2b:86/192.168.0.0/24

Sending on   LPF/eth0/00:d0:59:82:2b:86/192.168.0.0/24

Sending on   Socket/fallback/fallback-net

CTRL C pour arrêter.

Installation des clients

Le client sous Windows

L'installation est assez simple si vous avez déjà une carte réseau et le protocole TCP/IP installé. Utilisez les commandes suivantes: Panneau de configuration/Réseau/Protocole TCP IP/Propriétés/Onglet "adresse ip"/ Cochez Obtenir automatiquement une adresse IP

La configuration est terminée, vous pouvez relancer la machine. Le client interrogera un serveur DHCP pour qu'il lui délivre un bail (sorte d'autorisation de séjour sur le réseau) contenant au minimum une adresse Ip et le masque correspondant .

Le client sous Linux

Vous allez réaliser une configuration manuelle

Allez dans le répertoire /etc/network, ouvrez le fichier interfaces. C'est ici qu'est la configuration des cartes installées sur la machine. Remplacez static par dhcp dans la configuration de l'interface eth0. Mettez tous les paramètres de cette interface (address, netmask, network....) en commentaire.

La configuration de la carte est terminée, vous pouvez tester en relançant le service réseau.

Vous pouvez egalement tester dynamiquement en ligne de commande:

root@m1:# dhclient eth0

Procédure de test

Sur Windows vous allez pouvoir utiliser (selon les versions) les commandes IPCONFIG et Winipcfg.

Utilisez ipconfig /? pour voir comment utiliser la commande

Vous pouvez utiliser l'interface graphique winipcfg sous Windows 9x uniquement. Allez dans Démarrer puis Exécuter et saisissez winipcfg. Une fois la fenêtre activée vous pouvez utiliser les fonctions de libération et de renouvellement de bail. Si vous avez plusieurs cartes sur la station, la liste déroulante “ Cartes Ethernet Informations ” vous permet d'en sélectionner une.