Le protocole PPP

Sans trop entrer dans les détails, nous allons faire un petit tour du protocole PPP puisqu'il en est question dans ce document.

Le protocole PPP (Point to Point Protocol) est un protocole de niveau 2. Il supporte des liaisons point-à point synchrones ou asynchrones.

PPP est composé de trois grandes entités :

  1. Un protocole qui servira à l'encapsulation des paquets avant dépôt sur le média physique : HDLC. HDLC est un protocole de liaison de données.

  2. LCP (Link Control Protocol) qui sert à établir (ou rompre) la liaison, qui permet de la tester et de la configurer.

  3. NCP (Network Control Protocol) qui sert d'interface pour les protocoles de niveau 3. Il n'y a pas un (1) protocole NCP, mais "n". En effet, chaque protocole de niveau 3 dispose de sa propre interface particulière. Sur ip, l'implémentation NCP se nomme IPCP (IP Control Protocol).

Un paquet PPP peut véhiculer plusieurs protocoles de niveau 2 ayant chacun un rôle, ou des paquets contenant des données de niveau 3. Voici quelques exemples avec les numéros de protocoles.

  1. 0021, indique un transport de données IP

  2. 8021, IPCP. Ce protocole permet de déterminer les adresses de la liaison point à point entre les deux noeuds distants. Affectation statique ou dynamique des adresses, compression des entêtes IP...

  3. C021, paquet contenant des données LCP

  4. C023, paquets de type PAP, Password Authentification Protocole

  5. C223, paquet sde type CHAP, Challenge Handshake Authentification.

Les numéros de protocoles sont stockés dans un champ "contrôle" du paquet PPP. PAP et CHAP servent à l'authentification des utilisateurs.