Les tables de routage

Les réseaux IP sont interconnectés par des routeurs IP de niveau 3 (appelés abusivement en terminologie IP des gateways ou passerelles).

Figure 6.1. routeurs interconnectés

routeurs interconnectés

Chaque hôte IP doit connaître le routeur par lequel il faut sortir pour pouvoir atteindre un réseau extérieur, c'est-à-dire avoir en mémoire une table des réseaux et des routeurs. Pour cela il contient une table de routage locale.

Dans une configuration de routage statique, une table de correspondance entre adresses de destination et adresses de routeurs intermédiaires est complétée « à la main » par l'administrateur, on parle de table de routage.

Figure 6.2. schéma de routage

schéma de routage

La table de routage d'un routeur comporte les adresses des réseaux de destination, le masque, les adresses des passerelles (routeurs intermédiaires) permettant de les atteindre, l'adresse de la carte réseau (interface) par laquelle le paquet doit sortir du routeur.

La commande Route permet d'afficher et de manipuler le contenu de la table de routage.

Considérons le schéma de réseau suivant :

Figure 6.3. schéma de réseau 1

schéma de réseau 1

La table de routage du routeur sera :

Destination

Masque de Sous réseau

Passerelle

Interface  

192.168.10.0

255.255.255.0

192.168.10.99

192.168.10.99

sortie de la passerelle vers le sous-réseau 10

192.168.20.0

255.255.255.0

192.168.20.99

192.168.20.99

sortie de la passerelle vers le sous-réseau 20

192.168.30.0

255.255.255.0

192.168.30.99

192.168.30.99

sortie de la passerelle vers le sous-réseau 30

Ce réseau local est maintenant relié via un autre routeur à un 4ème réseau, le schéma devient :

Figure 6.4. schéma de réseau 2

schéma de réseau 2

La nouvelle entrée à ajouter dans la table de routage du routeur R1 sera :

Destination

Masque de Sous réseau

Passerelle

Interface  

192.168.40.0

255.255.255.0

192.168.30.254

192.168.30.99

sortie de la passerelle vers le sous-réseau 40 via le routeur 192.168.30.254