"Penguin" - HOWTO : Au Sommet de L'iceberg


ftp://ftp.mac.linux-m68k.org/pub/linux-mac68k/penguin

Les exigences minimum du système ou... Avant de booter

1.2.3, Partez

Réglages de la boîte de dialogue "Settings"

ça ne démarre toujours pas?

Pourquoi c'est si long après "fasten seat belts..."?

Mon IIci est bloqué après "slot_int_set ..."

"Unable to allocate memory for kernel..."   Qu'est ce que ça veux dire ?

"Failure while reading MMU tables ..."???

Comment puis-je obtenir le texte blanc sur fond noir dans Linux?

Le kernel stoppe lorsqu'il scanne la chaîne SCSI.
Les Menus de "Penguin"

 

Les exigences minimum du système ou... Avant de booter 


 

 

1.2.3, Partez 


 

  1. Démarrez "Penguin"
  2. Sélectionnez "Settings" dans le menu "File" pour ouvrir une boîte de dialogue.

    Utilisez le bouton "Kernel" pour sélectionner le ficher image du Kernel. 2 types de Kernel peuvent être employés, compressés (compression gzip) et non compressés. "Penguin" détectera le format du "Kermel image" et, s'il est compressé, le décompressera automatiquement avant de démarrer.

    Utilisez le bouton "Ramdisk:" pour sélectionner un "RAM disk image" si vous n'employez pas une partition de disque dur pour démarrer.
    (pour plus d'information regardez la documentation "Comment partitionner un disque dur")

    Entrez l'une des lignes de commande suivante:
    - si vous démarrez sur un disque Virtuel (Ram disk) entrez: "root=/dev/ram"
    - si vous démarrez sur une partition de disque, vous devez connaître la position du disque (id) sur la chaîne SCSI (a=le premier, b=le deuxième disque...) et le numéro de la partition (1,2...). Quelque chose comme: "root=/dev/sdXY" avec X pour l'id du disque ('a'-'p') et Y le numéro de la partition. ex : "root=/dev/sda4" et "root=/dev/sdb4".
    Voir "the hard disk setup documentation" pour plus d'information sur la préparation du disque dur.
    Vous n'avez pas besoin de toucher à d'autres options si ce n'est le bouton "OK".


  3. Sélectionnez "Boot Now"
    Est-ce que vous avez atteint l'invite "Login"? ou bien, est-ce que l'écran s'est vidé? ou alors, voir "ça ne démarre toujours pas?" car une erreur a dû se produire pendant votre préparation.
 

Réglages de la boîte de dialogue "Settings" 


 

Certaines options du dialogue "Setting" peuvent être un peu difficile à comprendre, comme ce qu'une option particulière fait si vous deviez l'employer. C'est une explication brève des "qui, que, quoi".
  1. Debugging output: [optionnel]

    Cet article consiste en plusieurs sous-options, chacune vous donnant un morceau supplémentaire d'information sur votre machine pendant la procédure de démarrage. Si tout va bien et que vous n'êtes pas intéressés à ce que "Penguin" peut dire sur votre machine - quittez cette section en laissant tout décoché, ces options sont ici pour information seulement. Si vous faites une liste des Bugs constatés, cochez toutes les options et sélectionnez un fichier de rapport dans lequel les informations d'entrée-sortie seront sauvegardées lors de l'échec au démarrage.


  2. Kernel:[obligatoire]

    C'est là que vous précisez quelle est l'image (fichier) du Kernel que vous utilisez. C'est le fichier le plus important. C'est Linux (noyau Linux), vous n'irez pas très loin sans lui. Vous pouvez trouver des images récentes du Kernel à cette adresse : 
    http://www.mac.linux-m68k.org/download/.
    "Penguin" accepte les images normales et compressées (gzipp) du Kernel. Les kernels gzipé doivent être décompressés avant de démarrer, cela entraîne un ralentissement et un besoin de mémoire par rapport à un Kernel non compressé. Ainsi si vous n'avez pas beaucoup de RAM ou de temps, vous devez décompresser le Kernel avant de l'utiliser.
    Pour décompresser, vous pouvez utiliser Stuffit Expander ou Mac-gzip
    ftp://sunsite.cnlab-switch.ch/mirror/info-mac/cmp/mac-gzip-111.hqx


  3. Ramdisk: [optionnel]

    Si vous n'avez pas préparé de partition de démarrage (root, /), vous devez sélectionner une image de disque virtuel (Ram disk images). Un disque virtuel contient normalement un fichier system suffisant pour pouvoir tester et installer. C'est le bon moyen de découvrir pour la première fois Linux sur votre machine, c'est le moyen de déterminer rapidement et facilement si Linux est compatible avec votre Mac.
    NB : La commande à mettre pour utiliser une image de disque virtuel (RAM disk images) est : 
    root=/dev/ram
    Les "RAM disk images" peuvent être téléchargés à l'adresse :  ftp://maclinux.wwaves.com/pub/MacLinux/in itrd.


  4. Log file: [optionnel]

    Si vous prenez cette option et en sélectionnant un ficher d'entrée-sortie, les informations débuggage pendant le processus de démarrage seront en mirroir à l'écran et sauvegardées dans le fichier que vous avez choisi.


  5. Command Line: [obligatoire et optionnel]

    Ce sont pêut-être les réglages les plus difficiles à expliquer car ce sont les options pour le kernel que vous entrez. Certains kernel ont des options de commande exceptionnelles que d'autre n'ont pas. La seule option vraiment obligatoire est le lieu de démarrage de Linux ("root"). Le "root" est le niveau le plus bas où Linux va chercher ses fichiers systèmes et ils sont localisés soit sur une partition de disque, soit sur un disque virtuel (RAM disk). Les disquettes ne sont pas encore supportées.

    Ce que vous allez entrer comme "root" dépend de votre préparation. L'option de base est "root=" suivi du nom (Linux) de votre partition de disque ou de disque virtuel, si c'est un RAM disque de vous voulez utiliser c'est toujours: root=/dev/ram.

    Si vous utilisez une partition de disque dur comme "root" vous devez connaître le type d'écriture des noms de périphériques Linux. Tous les disques SCSI ont leur nom du type "/dev/sd" suivi de la position du disque et du numéro de la partition. Au premier disque trouvé on rajoute un "a" à "/dev/sd" ce qui donne: "/dev/sda". Le second c'est un "b" ce qui donne "/dev/sdb" etc. en suivant l'ordre alphabétique.
    A ce nom, vous devez encore rajouter le numéro de la partition. Le compte des partitions inclut toutes les partitions du disque que ce soit la "partition map" (la partition retenant la taille et le nombre de partition) ou que ce soit le pilote du disque ou que ce soit une partition de secours pour les "patchs" ou mise à jours. Généralement la première partition utilisable est la quatrième (4), ce qui donne pour le premier disque "/dev/sda4" et pour la ligne de commande complète: root=/dev/sda4.

    Si vous avez initialisé et préparé une partition pour Linux, vous devez probablement déjà savoir quel nom utiliser. Si vous avez oublié ou autrement si vous n'êtes plus sûr de ce dont vous vous rappelez, vous pouvez utiliser "Show SCSI Info" du menu "Hardware" pour regarder les périphériques SCSI connectés et leurs partitions ainsi que leurs noms Linux.

    Une autre option commande fréquente est: max_scsi_luns=0. Elle sert à prevenir le kernel de ne pas regarder la chaine SCSI. C'est seulement si vous avez des problèmes avec votre chaîne SCSI, mais cela ne devrait pas arriver.

    Plusieurs commandes sont séparées par un espace (blanc), par exemple:
    root=/dev/ram max_scsi_luns=0


  6. Auto Boot On Prefs File Open: [optionnel]

    Si vous voulez que "Penguin" démarre automatiquement Linux au démarrage (sans avoir à utiliser le menu "Boot Now") ou en ouvrant le fichier de préférence, sélectionnez cette option. Pour désactiver ce comportement, pour pouvoir changer un réglage, appuyez sur la touche commande (pomme) avant que "Penguin" ne démarre ou à l'ouverture du fichier où cette option est sélectionnée.


  7. Use old RAM detection: [optionnel]

    Depuis la version de "Penguin 0.4d14 (alias Penguin-14), une nouvelle méthode de détection de la mémoire est utilisée par défaut. Si vous optenez l'erreur "Failure while reading MMU tables...", sélectionnez cette option et essayez de démarrer à nouveau. Ceci intéresse les concepteurs du programme veuillez leur envoyer par mail une description de votre configuration (regardez le menu "Hardware").


  8. Don't Disable Video Card VBL's: [optionnel]

    Pour laisser le kernel initialiser son environnement en paix, nous essayons d'arrêter le plus possible de processus MacOs, y compris les interruptions que génèrent votre carte vidéo. Certaines cartes vidéo ne le supportent pas et "Penguin" vous renvoie une erreur tout à la fin du démarrage, après le message "slot_int_set...". Si vous êtes concerné par cette erreur, vous pouvez sélectionner cette option, de toute façon l'effet est le même, les interruptions ne seront pas arrêtés.

    NB : Si votre Mac s'arrêtait après "slot_int_set..." et ne marche plus après, c'est qu'il y a probablement quelque chose de bizarre avec le pilote de carte de vidéo et cette opération de désactivation bloque votre Mac.Sélectionnez cette option et essayez de redémarrer à nouveau.

    NB : Les IIci et IIsi ont un pilote vidéo buggé qui bloque votre Mac si l'option n'est pas sélectionnée. Ce comportement est attendu avec MacOS 7.0 et 7.1. Le pilote incriminé a été remplacé dans MacOS 7.5 et supérieur.
    (faites la mise à jours gratuite en 7.5 disponible sur le site Apple)


  9. 68020: Don't force kernel into bank A: [optionnel]

    C'est une option spéciale pour le 68020 et MacII seulement. C'est du à la disposition physique des banques de mémoire dans le MacII. Normalement cette option NE devrait PAS être sélectionné. Si vous possédez un MacII qui bloque à la fin du démarrage de "Penguin", sélectionnez cette option et réessayez. Cela devrait être rapporté aux concepteurs actuels de "Penguin".


  10. Don't Actually Boot: [optionnel]

    Si vous voulez voir les données d'entrée-sortie quand l'option de bug est utilisée sans démarrer réellement, sélectionnez cette option et "Penguin" ne fera pas la dernière étape c'est à dire démarrer le Kernel. Cela vous permettra d'examiner les données d'entrée-sortie.


  11. Color By Penguin: [optionnel]

    Cette option changera la palette hardware que votre Mac utilise. C'est utile si vous aimez avoir le texte blanc / arrière-plan noir familier à l'environnement Linux. Cette palette est au standard (S)VGA donc si vous faites un "ls --color" dans Linux vous devriez obtenir les mêmes résultats que sur une machine Intel.


  12. Enable external cache: [optionnel]

    Certains Mac sont équipés avec de mémoires caches externes au processeur, le IICI a un slot d'extension pour la mémoire cache et le IIVX a cette mémoire cache soudée sur la carte mère. Si vous voulez employer cette antémémoire dans Linux, pour améliorer les performances de votre Mac, sélectionnez cette option.
     

    NB : Si vous obtenez des erreurs inattendues (erreurs bus, erreurs d'adresse) dans Linux et vous savez que votre Mac est équipé avec une antémémoire externe avec l'option sélectionnée, supprimez cette option et essayez encore.


ça ne démarre toujours pas? 


 

  1. Pourquoi c'est si long après "fasten seat belts..."?
    Cela dépend de la vitesse du Macintosh et si votre Kernel nécessite d'être décompressé ou pas. Près de 10-15 secondes : c'est ce que prend un IICI pour quitter "Penguin" et entrer dans le Kernel. Si rien ne se passait sur votre compagnon lent, machine de 1987, après 60 secondes, je penserai à un plantage (vous noterez si "quelque chose arrivait"...).
  2. Mon IIci est bloqué après "slot_int_set ..."
    et vous utilisez un système 7.0.x ou 7.1.x, n'est ce pas? C'est dû à un bug des pilotes de la carte vidéo du IIci (et IIsi).Malheusement, il n'y a rien que "Penguin" puisse faire pour ça. La solution est de passer à une version 7.5.x ou ultérieure, car il y a une nouvelle version du pilote de la carte vidéo fonctionnant bien inclus dans les systèmes supérieurs à la version 7.5. (version gratuite sur internet). Si vous n'avez pas la possibilité d'upgrader en 7.5, vous pouvez sélectionner l'option :"Don't disable Video Cards VBL's" dans le menu "Settings". Cela protégera "Penguin" des appels du pilote buggé, en quittant les interruptions permises.
  3. "Unable to allocate memory for kernel..." Qu'est ce que ça veux dire?
    Que vous devriez augmenter la mémoire alloué à "Penguin" ("Lire les info" dans le menu du Finder). "Penguin" néssessite de charger le Kernel et le disque virtuel, en mémoire et l'un ou l'autre Kernel ou disque virtuel (RAM disk) est si gros que la mémoire alloué par défaut n'est pas assez grande.
  4. "Failure while reading MMU tables ..."???
    "Penguin" a besoin de collecter des informations sur la configuration mémoire de votre machine, pour des raisons inconnues ça a planté pendant qu'il le faisait. C'est le moment d'utiliser l'option: "Use old RAM detection", sélectionnez-la et essayez de redémarrer à nouveau. Si le démarrage échoue à nouveau, cela intéresse les concepteurs du programme : veuillez leur envoyer par mail une description de votre configuration, regardez le menu "Hardware" (ils sont également intéressés de connaître votre configuration pour le premier plantage).
  5. Comment puis-je obtenir le texte blanc sur fond noir dans Linux?
    Sélectionnez "Color By Penguin" dans le menu "settings"
  6. Le kernel stoppe lorsqu'il scanne la chaîne SCSI.
    Votre Mac est probablement équipé avec le composant 53C96 SCSI qui n'est pas encore supporté. Utilisez le disque virtuel et ajoutez également la commande"max_scsi_luns=0".

Les Menus de "Penguin" 


 

File
  1. Settings...
    Visualise les principaux réglages. C'est là que sont sélectionnés les paramètres de démarrage et de configuration. Voir Réglages de la boîte de dialogue "Settings" pour connaître les différents paramétrages.
  2. Open Settings...
    Ouvre un précédent fichier de "Settings" sauvegardé et charge les valeurs de ce fichier dans le "setup" actuel. Double clic sur le fichier ou glisser déposer le fichier sur l'application "Penguin" auront le même effet.
  3. Save Settings...
    Enregistre le "setup" actuel dans un fichier de "Setting" pour une utilisation ultérieure.
  4. Save Settings As Default
    Enregistre les réglages actuels comme votre choix par défaut, c'est à dire les réglages qui seront sélectionnés à chaque ouverture de "Penguin".
  5. Boot Now
    commence le processus de démarrage en utilisant les réglages actuels.
  6. Quit
    Quitte l'application "Penguin", qu'est-ce que vous auriez espéré d'autre ?
Edit
Les classiques copier et coller de l'attirail du Macintosh. Vous pouvez utiliser "Copy" pour transférer de nombreuses informations vers une autre application.
Hardware
  1. Show Machine Profile
    Liste des status actuels de la machine. Information intéressante sur votre Macintosh et quels équipements vous pouvez vous attendre à trouver à l'intérieur.
  2. Show SCSI Info
    Liste les périphériques SCSI et leur nom à la façon dont Linux les nomme. Ça peut être utile si vous ne vous souvenez plus quel est le système de fichiers que vous devez entrer dans la ligne de commande. En regardant ici vous saurez quel nom de partition Linux vous aurez et utiliserez comme "root", c'est à dire du type: "root=/dev/sdXY", où "/dev/sdXY" était listé comme votre partition Linux à l'écran.
  3. Show Device Mappings
    Quelques informations matérielles réelles sur votre Macintosh. Cela vous montrera la logique à la traduction physique des divers périphériques (puces) de votre machine. Confus? Avec optimisme vous ne devrez pas employer cet article à moins qu'il y ait un certain problème avec votre "boot" et nous avons besoin de connaître comment et si le Kernel trouvera vos périphériques.


Ecrit par Mikael Forselius <mikaelf chez comenius.se>, actuel mainteneur du Pinguoin.13 mars 1998.
Le document original se trouve à http://www.mac.linux-m68k.org/docs/penguin.php
Traduction Bruno Dollet <bruno chez dollet.net> 21 juillet 1999, avec l'aimable autorisation de Mikael Forselius.

 

Dernière mise à jour le 24/7/99.

les fichiers en téléchargement sont à ftp://ftp.linux-france.org/pub/macintosh/

 

Retour à GNU Linux sur Macintosh