Migrer de MkLinux DR3 à Linux-PMac.

J'avais lu à différents endroits que c'est possible, mais nulle part, je n'ai trouvé le mode opératoire. Je livre donc ici la recette que j'ai employée pour passer de MkLinux DR3 à LinuxPPC (noyau 2.1.125) sur un 6500/275, dans le secret espoir que cela puisse être utile à d'autres.
Les indications sont données telles quelles, sans garantie d'aucune sorte, ni explicite, ni implicite. En aucun cas je ne pourrai être tenu pour responsable de pertes de données ou de casse de matériel.

Ingrédients.

Pour éviter les pépins, avant de vous procurer un noyau monolithique, veuillez vérifier, dans la documentation associée à BootX, la version minimale du noyau nécessaire pour que BootX puisse faire démarrer votre Macintosh sur le dit noyau monolithique.

Préparation.

Démarrer le Macintosh en MacOS.
Copiez le tableau de bord BootX App dans le dossier Tableaux de bord du Dossier Système (BootX App est en fait une application).
Copiez l'extension, ·BootX Extension dans le dossier Extensions.
Copiez le noyau vmlinux dans  le Dossier Système.
Démarrez BootX App et saisissez les paramètres : 
paramètres de BootX
Root device : 
précisez ici le disque et la partition qui vont être montés en /.

More kernel arguments :
dans cette zone de saisie, mettez plus d'arguments pour le noyau. Vous pouvez, voire devez, indiquer :

Le paramètre video=atyfb convient pour un 6500/275 et pour un G3 (ancien modèle). Pour d'autres modèles de Macintosh, veuillez consulter la FAQ-O-Matic, les archives de fr.comp.os.unix.mac par DejaNews, ou faire appel à la gentillesse populaire de fr.comp.os.unix.mac. Si vous utilisez BootX sur un modèle de Macintosh autre qu'un G3 et un 6500, envoyez moi (eherlent chez linux-france.org) la valeur de ce paramètre, je l'indiquerai dans ce document.

Comme vous avez installé MkLinux, vous n'avez pas la page de man de vmode. Mais comme vous avez la FAQ-O-Matic à portée de souris, vous êtes sauvé, car cette page de man y est reproduite (X Window - How can I change my screen resolution in X). A vous de trouver les valeurs de vmode et de cmode qui correspondent à votre moniteur.

Quand tous ces paramètres sont renseignés, cliquez sur Save to prefs, puis sur Linux, sans laisser refroidir.

Dégustation.

Une fois le Macintosh démarré en Linux, vous pouvez installer les modules qui correspondent à votre noyau dans le répertoire idoine (/lib/modules/<n° de version du noyau>/).

Sous X11, vous allez sans doute trouver que le déplacement de la souris est franchement lent. Voyez la page de man de la commande xset, et son paramètre m. Pour ma part, j'ai ajouté la ligne suivante dans ~/.xinitrc :

xset m 3 3
Il est souhaitable de vous procurer les pmac-utils en rpm ou tgz. Les pmac-utils sont un paquetage qui comprend les utilitaires macos, mousemode, nvsetenv, nvvideo, sndvolmix et vmode.

Il est possible que votre écran soit troublé, pire qu'un mélange de pastis et d'eau. Ne vous affolez pas. Vous vous êtes trompé dans le paramètre vmode. Redémarrez en MacOS, vérifiez les paramètres de votre moniteur dans le tableau de bord Moniteur et Son, et corrigez en conséquence la valeur de vmode dans le tableau de bord BootX App.

Variante.

Il est très possible d'installer les pmac-utils avant de passer à un noyau monolithique, ce qui présente l'avantage d'avoir la page de man de vmode, afin de la potasser avant de commencer la cuisson.

On peut sans doute utiliser OpenFirmware à la place de BootX.
 

Etienne Herlent.

 

Dernière mise à jour le 27/4/99.

les fichiers en téléchargement sont à ftp://ftp.linux-france.org/pub/macintosh/

 

Retour à GNU Linux sur Macintosh