LinuxPPC sur l'iMac DV.

Cette note vient de la liste de diffusion linuxppc-user et a été postée par Martin Costabel (costabel@wanadoo.fr), utilisateur de LinuxPPC depuis longtemps.

Après quelques heures de frustration hier, et un peu d'aide essentielle de BenH ce matin, j'ai tenté d'installer LinuxPPC sur un iMac DV. Comme je n'ai trouvé nulle part sur le réseau des instructions indiquant la marche à suivre, je vais décrire ici ce que j'ai fait pour que ça marche. J'ai aussi essayé beaucoup de choses qui ne marchent pas, et j'espère que ma mémoire ne va pas les mélanger. OK, c'est parti :

  1. Partitionner.

    Après avoir démarré sur le CD MacOS 9, j'ai utilisé l'utilitaire Outil Disque Dur d'Apple pour créer 3 partitions Macintosh et un espace libre de 4 Go pour Linux. L'une des partitions, appelons la partition d'échange, est formatée en HFS standard et sert à échanger des fichiers entre MacOS et Linux, et pour démarrer.

    A cet instant, je ne connais pas les numéros des partitions. Pdisk/MacOS ne fonctionne pas pour les disques IDE. Il s'avère que les partitions 1 à 7 sont occupées par la table des partitions et différents drivers, si bien que la partition d'échange qui est la troisième partition créée porte le numéro 10.

  2. Préparation des fichiers de démarrage.

    Sur la partition d'échange, j'ai copié les fichiers yaboot_0.4 et vmlinux.ibook.9 [Note: Ben en est arrivé à vmlinux.ibook.10 maintenant] (en faisant attention à utiliser MacGzip et non pas Stuffit pour les dé-gzipper) depuis la page de BenH, et ramdisk.image.gz [Note: ce fichier fait partie de Mac OS installer] depuis /install à ftp.linuxppc.org. Ensuite, j'ai créé un fichier yaboot.conf dont la première ébauche fut tirée de ftp://c3po.terraplex.com/pub/terrasoftsolutions/yellowdog/apple-g4/ydl-uma-install.sit à yellowdoglinux.com et dont le contenu final, trouvé après moult essais et erreurs et quelques conseils de l'auteur de yaboot, est le suivant:

    image=hd:10,vmlinux.ibook.9
         label=linux
         novideo
         root=/dev/hda12
    image=hd:10,vmlinux.ibook.9
         label=install
         initrd=hd:10,ramdisk.image.gz
         initrd-size=8192
         novideo
    On reconnait la partition n° 10 et la future partition root de Linux (n° 12).

    Pour l'installation seule, la deuxième moitié de ce texte est nécessaire, mais ce fichier servira aussi pour démarrer le système Linux final. Sur la partition d'échange, j'ai mis d'autres choses pour les installer plus tard (environ 300 Mo de RPMS pour mettre à jour LinuxPPC R5 en Q3 et suivant), et en particulier le nouveau Xpmac.rage128.usb.rev6.gz.

  3. Démarrer l'installateur.

    L'installateur sous X ne fonctionne pas pour diverses raison, en particulier son serveur X ne comprend pas les claviers et souris USB. L'installateur RedHat fonctionne, et le moyen le plus simple de l'obtenir est de tenir prêt le CD d'installation de LinuxPPC, et de l'insérer seulement quand l'installateur le demande. Pour démarrer avec yaboot, on démarre avec Open Firmware en appuyant sur option-commande-O-F lors du son de démarrage et jusqu'à ce que l'invite ">" d'OF apparaisse, et ensuite on tape :

      boot  hd:10,yaboot_0.4
    et l'invite yaboot "Boot:" arrive. Avec le fichier yaboot.conf précédent, on voit : 
     install

    et le noyau démarre; "Loading kernel, loading ramdisk" et ensuite ce bon vieux Tux (ne buvant rien, je suppose que j'était en 8 bits de profondeur d'écran (NDT : TUX ne mousserait qu'en 1024x768x16 et 75 Hz)) apparaît, les messages de démarrage commencent à défiler et on arrive sur le premier écran de l'installateur RedHat.

  4. L'installateur RedHat.

    La procédure d'installation habituelle suit ensuite avec tous ses problèmes. Après avoir partitionné avec fdisk, j'ai du rebooter, c'est à dire, revenir à l'étape 3. N'oubliez pas d'éjecter d'abord le CD, sinon, c'est l'installateur X qui sera démarré, avec un désastre à la clef. A la fin de l'installation, l'installateur va essayer de configurer le serveur X. C'est inutile, donc, essayez de sortir de la procédure. Je ne l'ai pas fait, et donc, j'ai pu admirer tous ces magnifiques messages "gpm mysteriously murdered" jusqu'au redémarrage. Rien de spécial en fait, je saute cette partie.

  5. Démarrer LinuxPPC.

    Quand tout est installé, redémarrez, et à l'invite de yaboot, tapez  :

      linux

    Le système Linux nouvellement installé doit démarrer. Bien sur, j'ai démarré en runlevel 5, et l'écran a commencé à trembler. J'ai donc fait la modification habituelle de /etc/inittab.

    Le plus important est d'installer le serveur Xpmac.rage128.usb.rev6 dans /usr/X11R6/bin/ et de faire de /etc/X11/X un lien symbolique vers lui . Lancez aussi mouseconfig s'il est installé, ou faites de /dev/mouse un lien symblique sur /dev/usbmouse.

    Pour terminer, si vous avez un clavier non US, faites toutes les cérémonies vaudoues d'usage pour qu'il fonctionne. La touche dans le coin supérieur droit (en dessous de la touche ESC) ne fonctionnera pas. Ceci est du à un bug de la table de translation USB-ADB du noyau, dont on a déjà beaucoup parlé.

    Si vous voulez réparer ce problème ou changer de noyau, téléchargez les sources du noyau pmac-2.2.14pre9 kernel sources (quelque part chez linuxppc.org, dans la section téléchargement de l'espace G3 bleu), appliquez le patch patches.ibook.9.1 de BenH [Note: Ben en est maintenant arrivé à .10] et compilez. Compiler un noyau prend moins de 10 minutes sur cette machine.

Que dire de plus ? Ethernet fonctionne. Je n'ai pas essayé le modem, mais il doit fonctionner. Je n'ai pas non plus essayé le son. J'ai compilé quelques petites choses (scilab-2.5, qui est sorti aujourd'hui), et c'est *rapide*. 6 à 8 fois plus rapide que mon 6400, et deux fois plus vite que la station SUN Ultra5 que nous avons au bureau.

Voilà, c'est tout. Appréciez l'iMac et les vacances.

Le document original est de Martin Costabel et se trouvait à http://www.linuxppc.org/news/iMac.shtml.

Traduit le 26/12/99 par Etienne Herlent avec l'aimable autorisation de Martin Costabel. Veuillez m'envoyer toute remarque concernant la traduction.

 

Dernière mise à jour le 26/12/99.

les fichiers en téléchargement sont à ftp://ftp.linux-france.org/pub/macintosh/

 

Retour à GNU Linux sur Macintosh