Installation.

Partionnement du disque.

Avant de commencer l'installation, j'ai du réfléchir à la façon de partitionner correctement. Deux disques durs étaient déjà partitionnés (avec une partition MacOS sur chacun, mais qui est vue avec un numéro différent, 4 sur l'un et 5 sur l'autre) et pleins. Un troisième disque était complétement neuf, je n'ai eu qu'à laisser une partition pour MacOS. Rappelez vous que ce Macintosh n'est pas le mien, je devais donc faire très attention à ne pas effacer ce qui existait avant.

J'ai utilisé "pdisk", dans sa version MacOS, pour créer des partitions "Apple_UNIX_SVR2", celles qui sont acceptées par Linux. L'utilitaire "cfdisk" de l'installateur Debian ne connaît pas les partitions à la mode MacOS. La partition MacOS a été initialisée par "Outil disque dur" d'Apple. Les partitions Linux ont été initialisées par "mke2fs", depuis l'installateur Debian.

Il y a aussi une version Unix de "pdisk", disponible en <ftp://ftp.mklinux.org/pub/mklinux-pre-R1/ppc/RedHat/RPMS/"> RPM> ou <ftp://ftp.mklinux.org/pub/mklinux-pre-R1/SRPMS/SRPMS/> source.


Note spécifique à Debian :

N'utilisez pas "cfdisk" (menu "Partition a hard disk") sur un disque que MacOS peut utiliser.


Mes partitions ne sont pas vues par "fdisk", mais c'est un problème mineur.

Voici ce que "pdisk" dit :

Partition map (with 512 byte blocks) on '/dev/sdb'
 1: Apple_partition_map Apple 63 @ 1
 2: Apple_Driver43*Macintosh 54 @ 64
 3: Apple_Driver43*Macintosh 74 @ 118
 4: Apple_Patches Patch Partition 512 @ 192
 5: Apple_UNIX_SVR2 root 1946257 @ 704 (950.3M)
 6: Apple_UNIX_SVR2 swap 273301 @ 1946961 (133.4M)
 7: Apple_UNIX_SVR2 home 423430 @ 2220262 (206.8M)
 8: Apple_HFS Sans titre 4 1452954 @ 2643692 (709.5M)
 9: Apple_Free Extra 10 @ 4096646
Device block size=512, Number of Blocks=4096655 (2.0G)
DeviceType=0x0, DeviceId=0x0
Drivers-
1: @ 64 for 21, type=0x1
2: @ 118 for 32, type=0xffff

Note spécifique à Debian :

Comme l'installateur Debian a besoin du système de base et comme le noyau Linux sait lire les partitions HFS (système de fichier de MacOS), j'ai placé le fichier base2-2.tgz sur une partition MacOS, que j'ai montée depuis l'installateur.


Démarrer.

Pour démarrer le noyau Linux, afin d'utiliser l'installateur, il y a typiquement plusieurs options :

Afin d'être sûr de ne pas risquer de changer quoique ce soit du coté MacOS, j'ai utilisé BootX. J'ai placé le noyau Debian dans le dossier "Linux Kernels" du dossier systême, et BootX a accepté de le démarrer.


Note spécifique à Debian :

Pour des raisons inconnues, le noyau Debian actuel (Linux 2.2.12) ne voit pas les disques SCSI du 7200. J'ai donc utilisé le noyau de LinuxPPC, qui fonctionne bien. BootX permet d'avoir plusieurs noyaux dans le dossier "Linux kernels" et de choisir l'un ou l'autre.


Utilisation des disques.

Après avoir rempli les disques avec ce dont j'ai besoin, "df" indiqua :

Filesystem 1k-blocks Used Available Use% Mounted on
/dev/sdb5 957792 329024 580112 36% /
/dev/sdb7 205018 1940 192493 1% /home
/dev/sdb8 726466 18779 707687 3% /MacOS/gros-truc
/dev/sdc4 1251763 952594 299169 76% /MacOS/Paulo_2
/dev/sda5 532244 165104 367140 31% /MacOS/Disque_interne

Note spécifique à Debian :

Quand le système de base a été installé, j'ai quitté "dselect" immédiatement et tout a été installé par "apt-get". De cette façon, je suis sûr de n'avoir que le minimim que je voulais tout en bénéficiant de la gestion des dépendances.



retour