[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [long] [2/2] Re: [gulliver] version RC 1 des statuts et durèglement intérieur


From "David MENTRE" <dmentre at linux-france dot org>
Subject Re: [long] [2/2] Re: [gulliver] version RC 1 des statuts et durèglement intérieur
Date Wed, 24 Oct 2007 14:11:33 +0200

Salut Patrick,

Tu n'es pas cohérent... ;-)

Le 24/10/07, Patrick Lamaizière<patgul+gul at davenulle dot org> a écrit :
> Le Sun, 21 Oct 2007 22:19:04 +0200,
> plaunay1 <pierre dot launay at ac-rennes dot fr> a écrit :
>
> > Suite aux discussions sur les statuts.
> >
> > Peut-on parler d'œuvre libre quand ceux-ci sont faits avec des outils
> > non libres ?
>
> Oui. Ne serait-ce que parce qu'il n'y a pas de génération spontanée et
> qu'il faut bien partir de quelque chose. Si tu t'interdis l'utilisation
> d'outils non libres tu t'interdis de faire du libre inutilement.

... là tu dis que c'est libre alors qu'on n'a pas les outils, ...

> > De trop nombreuses réalisations en électronique sont proposées avec
> > des schémas et typons réalisés avec des logiciels non libres.
> > Je parle de sites qui "défendent le libre et parlent de licence GPL"
> >
> > Sans parler de ceux qui ne proposent que des pdf.
> > Au mieux on peut faire à l'identique, pour modifier il faut tout
> > refaire.
>
> Là c'est pas libre ama, s'ils ont des sources.

... alors que là tu dis que c'est pas libre, même si c'est beaucoup
plus facile je pense de refaire un schéma.

Pour résumer, un code source libre sans compilateur libre disponible
vaut-il mieux qu'un code source libre avec compilateur libre
disponible mais le code source imprimé sur papier ? Si j'ai bien
compris Gilles et toi, vous pensez que oui (référence à la forme
préférée de l'auteur). Moi j'aurais tendance à penser le contraire :
avec un peu de patience et en s'y mettant à plusieurs, on peut
facilement ressaisir le code et là il devient directement exploitable.

Pas simple tout ça !

Amicalement,
d.