[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] Logiciels Libres et Relations Internationales


From Vincent MAHE <vmahe at free dot fr>
Subject Re: [gulliver] Logiciels Libres et Relations Internationales
Date Sat, 09 Oct 2004 21:54:37 +0200

Arnaud wrote:

Salut,

Dans le cadre d'un travail à rendre (d'une dizaine de pages) en fin de
semestre (à travers un cours d'histoire des relations
internationales), je souhaite travailler sur le mouvement des
logiciels libres.


Je n'ai pas encore défini d'angle/de problématique exacte mais a
priori je trouverai interressant de s'interroger sur les différents
acteurs (utilisateurs, organisations, Etats, ...) de ce mouvement,
leurs modes de coopérations/collaboration, les différents niveau
d'implication, les difficultés/limites qu'ils rencontrent, etc,etc.

Bref, si vous avez des trucs et des bidules à me conseiller sur le
sujet, n'hésitez pas ;)


On peut voir la percée des logiciels libres comme un mouvement :
- d'internationalisation : un même projet va rassembler des codeurs de toute la planète
- d'abolition du sens même de "frontière" : un projet rassemble des gens en faisant abstraction de leur lieu d'origine / résidence


Même réflexion du côté utilisateur :
- internationalisation, via la traduction dans (presque) toutes les langues
- mise à disposition de n'importe quel utilisateur, où qu'il soit, d'une version dans la langue de son choix => dissociation entre groupe d'appartenance / lieu de résidence / nationalité, entre langue(s) pratiquée(s) / maternelle / choisie / de travail ...


Toujours au niveau des langues, un autre paradoxe :
- extension de la "lingua franca" internationale à savoir l'anglais technique et commercial, dominant dans les documentations et sites, ainsi que dans la communication intra-projets
- renouveau de langues minoritaires, au travers de "localisations" en Basque, Azéri, ...