[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] GPL


From Dominique Rousseau <domi at lee-loo dot net>
Subject Re: [gulliver] GPL
Date Wed, 5 Nov 2008 10:14:26 +0100

Le Tue, Nov 04, 2008 at 07:57:20PM +0100, Florent Monnier [fmonnier at blue-prawn dot org] a écrit:
> > Mais ce qui importe c'est que au delà l'algorithme de compression,
> > il y a parfois une perte de donnée conséquente dans le JPG final par
> > rapport à l'image originelle.
> 
> > Dans certains cas l'analogie, image originelle : source (au moins en
> > partie) et jpg final : binaire me semble très pertinent.
> 
> Nous étions en train de parler du cas des appareils photos numérique.
> Dans ce cas de figure la différence entre le jpeg et le raw est dans
> 99 % des cas invisible à l'oeil.

Invisible à l'oeil, « mais en graphisme on peut réaliser de nombreuses
opérations à partir d'un claque d'origine, et suite à toutes ses
opérations au niveau du résultat il y aura une différence visible ».

> Je vous vois alors venir :) vous allez me ressortir le cas de la
> profondeur de couleur. Mais je vous arrête tout de suite, la
> profondeur de couleur c'est le format dans lequel on travail, c'est à
> dire avec lequel on effectue toutes les modifications, mais l'image de
> départ peut très bien être en 8 bits, et on la passe en 32 pour
> travailler dessus.
> 
> Mais je ne vois toujours pas en quoi tous ces détails sont une
> justification pour ne pas donner ses sources ?
> 
> Mes sources sont imparfaites donc je ne vous les donne pas ?
> Oui mais aussi imparfaites soient-elles, elles permettent de modifier
> l'oeuvre

Tout à fait d'accord.
Mais dans certains cas, ce sera un fichier « raw » qui sera considéré
comme source, d'autres fois le jpeg. Et probablement que les données
EXIF sont intéressantes à connaitre aussi, comme données "source".