[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] Dans un autre esprit


From Frederic Lehobey <Frederic dot Lehobey at free dot fr>
Subject Re: [gulliver] Dans un autre esprit
Date Fri, 17 Nov 2006 23:57:02 +0100

Salut,

On Fri, Nov 17, 2006 at 10:47:29PM +0100, Michael wrote:
> Bon j'ai lu les lien que Frederic a donné. Je me tairai donc a l'avenir sur ce 
> sujet (pour lequel j'ai un avis completement divergent),

  Ta réaction m'étonne au plus haut point. Les deux réponses que tu as
reçues (de François et moi) t'invitaient au contraire à faire valoir
et partager tes arguments (et insistant sur le fait que le débat était
encore en cours dans Gulliver).

  Que tu te taises conduira forcément à voir ton avis ignoré. Il ne
sert donc À RIEN de préciser que ton avis est « complètement divergent ».
Il n'y a pas de victime. De gagnant ou de perdant, il n'y a même pas
d'enjeu. Juste de la réflexion. Je crois que les personnes qui étaient
présentes lors de la réunion préparée par Michèle confirmeront avoir
participé à un débat de qualité.

  Pour ma part je suis gavé de l'absence de personnes exprimant des
avis vraiment divergents dans ce type de réunion (je sais que tu
étais en vacances à cette date).

>                                                          le savoir doit se 
> partager j'en suis convaincu, mais si "Mein Kampf" était sous GPL ce n'est 
> pas pour autant que j'en ferai la promotion ... 

  Tu cherches le point Godwin ou quoi ? Je ne comprends pas l'intérêt
de ta remarque (ni le rapport avec le débat).

> Maintenant il ne faut pas oublier que les logiciels libres ont su développer 
> un modele economique base en grande partie sur le service/support du logiciel 

  Non. C'est un des modèles. Il n'y en a pas qu'un dans la diversité
du libre.

> sous GPL. J'ai beaucoup de mal à imaginer un chanteur diffusant sa chanson 
> sous GPL proposer une hotline de sa chanson ... le fait de distribuer 
> gratuitement et facilement une oeuvre 'non modifiable' est déja une grande 
> preuve d'altruisme et de générosité qui mérite d'être souligné.

  Diffuser Internet Explorer, Acrobat reader, Java, Flash,
Netscape... etc. oeuvres distribuées gratuitement et facilement, non
modifiables (tiens, ça me rappelle Mozilla), est « une grande preuve
d'altruisme et de générosité qui mérite d'être souligné ». Oui et
alors ? Ça n'en fait pas du (logiciel) libre.

  Distribuer des journaux gratuits dans les gares ou remplir ma boîte
à lettre de prospectus publicitaires est aussi « une grande preuve
d'altruisme et de générosité qui mérite d'être souligné », non ?

> Je tiens peut etre ces propos car ce qui m'a fait utiliser les logiciels 
> libres et m'y consacrer reside essentiellement dans l'altruisme sous jacent à 
> ce concept logiciel ... mais la je sens que je 'hors-sujetise' je m'arrete 
> donc la ... pour de bon !

  Non, je ne pense pas que tu sortes du sujet. L'altruisme ne définit
simplement pas le libre (il partage par exemple cela avec le freeware,
bien que je pense toujours que derrière la _seule_ gratuité, il y a
_forcément_ une arnaque -- moi, ce que je veux voir ce sont des
droits, pas des promesses ou des succédanés). La gratuité non-plus. La
facilité encore moins.

  C'est une discussion fondamentale.

Librement,
Frédéric