[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] Licence pour vos contenus non-logiciel


From Florent Monnier <fmonnier at linux-nantes dot fr dot eu dot org>
Subject Re: [gulliver] Licence pour vos contenus non-logiciel
Date Thu, 30 Mar 2006 20:46:56 +0200

Bonjour

> Quelle licence libre et lisible (ie pas CC)

Pour autant que je sache, les licences CC qui ne portent pas ni la mention nc 
(non-commercial), ni no-deriv (oeuvre non modifiable) peuvent être 
considérées comme Libres (au sens GNU du terme).

Par exemple (pour autant que je sache), la CC-by-sa respecte les libertés 
fondamentales définies par le GNU.

> me conseilleriez-vous pour mettre en ligne des photos?

À mon humble avis, il faut se poser la question de pourquoi on souhaite mettre 
du contenu sous licence Libre. Est-ce juste pour se targuer d'avoir mis du 
contenu en Libre ? Ou souhaite-t-on mettre de ressources à disposition ?
Dans le second cas quels types de réutilisations espère-t-on ?
Quels prétentions ont les contenus en question ?

Pour les contenus à caractère et à prétention artistique, la LAL semble la 
bienvenue pour ses extensions hors du champ du numérique.

Pour des contenus pouvant potentiellement être réutilisés dans le cadre de 
logiciels la GPL me semble particulièrement pratique pour gérer l'uniformité 
de l'ensemble. Un exemple :
  http://www.linux-nantes.org/~fmonnier/tmp/mur.5.png
Cette image a ses bords opposés jointifs[1] et est de dimentions 512x512.
Parfait pour l'OpenGL !
Parfait pour être utilisé dans un jeux Libre distribué sous GPL puisque 
l'oeuvre d'origine est distribuée sous GPL :
  http://www.gnuart.net/data/photo/Harry/Divers/tourelle.zip
(Cette oeuvre d'origine n'aurait pourtant pas laissée penser à la plupart des 
gens à ce genre d'oeuvre dérivée.)


Personnellement je pense que mettre du contenu non logiciel sous licence Libre 
est intéressant pour les possibilités de réutilisation que cela permet. À 
partir de là qui sait quelles réutilisations seront faites ? Et surtout dans 
quel cadre et sous quelle licence ?
Sur ces bases je pense personnellement que le mieux à faire est donc d'offrir 
la possibilité de réutiliser le contenu sous la licence de son choix, pour 
ouvrir au maximum l'éventail des possibilités de réutilisation possible.

Sauf que les licences pour les contenus non-logiciel ne sont pas toutes 
compatibles si on place du contenu sous double licence. Cependant ceux qui 
auront été attentif noteront que mettre sous double licence restreint au lieu 
d'ouvrir comme je le suggérais précédemment, puisqu'il faudrait alors 
respecter les deux licences.

Ce que je suggère donc est d'offrir la possibilité de réutiliser le contenu 
sous la licence Libre de son choix.
Par exemple distribuez vos contenus non-logiciel avec une mention de ce type :
"""
You can use this file at your option under the terms of the GPL license, or 
under the terms of the Creative-Common Attribution-Sharealike license, or 
under the terms of the LAL license.
"""
    - ce qui donnerait en français :
"Vous pouvez utiliser ce fichier suivant les termes de la licence GPL, ou 
suivant les termes de la licence CC-by-sa, ou encore sous licence LAL."

Ainsi le contenu est  réutilisable  avec  la licence A {OU} la licence B
ce qui ouvre le champ des possibilités.

(Ceci est très différent de la double-licence où nous avons A {ET} B,
ce qui n'est pas possible dans le cas des licences incompatibles.)

-- 
Amicalement
Florent Monnier
--
[1] ce vérifie très simplement avec l'option -roll d'ImageMagick