[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] quel ordinateur portable pour linux?


From "Ludovic Boisseau" <ludal at tuxfamily dot org>
Subject Re: [gulliver] quel ordinateur portable pour linux?
Date Tue, 20 May 2003 11:07:45 +0200

Personnellement, j'ai deux remarques :

1. Il y a un an, les portables COMPAQ ont eu pas mal de problème, en
particulier des problèmes de ventilation et de surchauffe CPU entrainant
un blocage du PC. C'est peut-être résolu depuis, mais c'est bon de le
savoir.

2. De façon générale, les portables TOSHIBA supportent très bien Linux.
Je viens d'installer une Debian sur un Toshiba Satellite Pro 4300 sans
problèmes, même le WinModem est reconnu grace au driver LTModem, tout
comme le port InfraRouge (driver Toshoboe). Le FrameBuffer Vesa passe
sans problèmes et sans bordures sur les consoles ; enfin, la carte
graphique (Savage/MX) est reconnue avec un driver spécifique (pour XFree
4.2), dispo sous forme de package debian. La config du port PCMCIA est
moins évidente, mais ça passe quand même et c'est stable. Enfin, le
support de l'APM et des commandes "suspend" passe très bien. De plus, il
existe un package debian regroupant les outils de config spécifiques aux
portables Toshiba. Je n'ai pas eu l'occasion de tester le port USB et la
sortie TV, mais a priori, cela doit fonctionner (le driver XFree
contient un programme S3switch pour basculer entre le LCD, un écran CRT
externe et le port TV).

Je ne sais pas si les portables Toshiba actuels sont toujours aussi bien
supportés, mais je suis très satisfait de ma Debian sur le Toshiba Pro
4300. Seul bémol : l'autonomie et la fiabilité des batteries sur la
gamme Toshiba (légèrement en dessous de la moyenne, du moins pour les
portables sortis il y a quelques années).

Voilà voilà...


        Ludal

--
"FAILURE IS NOT AN OPTION. It comes bundled with the software."




---- Liste gulliver ----
Se désinscrire, mailto:gulliver-unsubscribe at listes dot gulliver dot eu dot org
GULLIVER,       http://gulliver.eu.org/