[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] Gulliver au salon Ille et Bio 2010


From Frederic Lehobey <Frederic dot Lehobey at proxience dot com>
Subject Re: [gulliver] Gulliver au salon Ille et Bio 2010
Date Thu, 24 Jun 2010 19:44:53 +0200

Salut,

Gilles LAMIRAL <gilles dot lamiral at laposte dot net> (2010-06-24 19:05:01) :

> Je parle d'application portabeul comme celles que l'on trouve
> sur la framakey par exemple.

  Merci pour la clarification. Effectivement, je n'avais pas compris.

> Quand je parle d'une application qui contient la totale ça veut dire
> 1) qu'internet n'est pas nécessaire pour l'utiliser et l'alimenter.
> 2) que s'il y a internet alors l'application peut-être utilisé depuis internet.
> 3) qu'elle est transférable par simple copie, sur un serveur internet, après
>    le salon.
>
> C'est effectivement sympa comme propriétés et n'est pas dénué d'autres
> valeurs.

  Vive la portabilité libre ! Et ça marche même sans ordinateur ?    :)

> Tu ne comprends pas parce que tu y mets de la mauvaise volonté.

  Non, je fais l'âne. Sur la valorisation de contributions gratuites
*attendues* de la part de personnes qui ne le demandent pas. C'est le
« attendues » qui ne marche pas à mes yeux. Dans le Libre il n'y a pas
forcément besoin (même si c'est toujours heureux et profitable) des
contributions pour que « ça marche ». Alors que dans les modèles
économiques du « 2.0 » (que je fustige) il faut des contributions
gratuites, dans un cadre non-libre et verrouillé, qui sont
« valorisées » par les détenteurs du cadre (je pense que j'ai mal
compris à cause de ma mauvaise compréhension de « portable »).

> Je préfère fournir la canne à pêche et apprendre au gens à pêcher
> que de leur fournir directement le poisson dans la bouche.
> Je sais aussi que tu partages ce point de vue et que tu
> as mieux compris ma proposition maintenant.

  Je n'ai juste pas encore compris qui étaient les pêcheurs à former.
Les organisateurs d'Ille-et-Bio ?

  Quelle est la demande ? je ne doute pas de l'intérêt intrinsèque
d'être capable de réaliser techniquement ce que tu proposes. Mais je
ne vois pas les groupes de contributeurs espérés qui mettront les
données à jour. Il n'est cependant pas nécessaire d'espérer pour
entreprendre. Il faut juste vouloir se faire plaisir.

Amicalement,
Frédéric