[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] Remarque sur participation et activités


From Vincent MAHE <vmahe at free dot fr>
Subject Re: [gulliver] Remarque sur participation et activités
Date Sat, 04 Jun 2005 01:42:18 +0200

David MENTRE a écrit :
Salut Vincent,

Vincent MAHE <vmahe at free dot fr> writes:


 1 - certains membres voient en Gulliver une association de promotion
du Libre. Il est logique qu'ils participent aux actions en ce sens
(comme Dazibao).

 2 - certains autres voient plutôt Gulliver comme une agora, un espace
de rencontres entre utilisateurs du Libre, ou plus étroitment de
Linux. Il est logique qu'ils soient plus attachés aux rencontres du
vendredi soir.

 3 - des personnes viennent à la MJC pour trouver des solutions à leurs
problèmes et des réponses à leurs interrogations relatifs au
Libre. Ceux-là pourraient être qualifiés de consommateurs ... sauf que
beaucoup viennent à la suite de l'action (efficace donc) du premier
groupe et sont reçus (très bien) par le deuxième groupe.

Ces trois publics s'articulent donc assez bien entre eux.

Le premier étant le plus en pointe se trouve assez logiquement aux
avant-postes de l'association (CA, actions, ...). Cependant, il doit
cesser de médire [maudire] sur le reste des gens, vu leur place dans le
Libre et dans Gulliver.


Vu qu'à un certain moment je faisais plutôt parti de la catégorie 1, je
me sent un peu blessé par la remarque : « il doit cesser de médire
[maudire] sur le reste des gens ». Je ne pense pas que les gens qui se
bougent médissent ou maudissent les personnes plus passives dans
l'asso. La seule crainte que certains (moi en particulier) ont, c'est
que les « actifs » se dépensent trop et n'aient ensuite plus envie de
rien faire, laissant l'asso retomber comme un souflet.

C'est pourquoi je pense qu'il faut que nous poussions (gentiment hein !)
en permanence le maximum de monde à participer à la vie de l'asso. Et
si, comme cela arrive parfois, on n'a plus de bras, alors il faut
accepter de réduire la voilure et de faire moins d'activités.

Sinon, nous n'aurons pas de bonne articulation des trois publics que tu
as identifié.

Oui. J'ai eu la main un peu lourde, et comme souvent je ne réalise guère l'impact froid de la communication électronique, au moment où j'écris les mails.
Désolé.


Vincent