[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Analyse de "slash"var [was] logs systeme


From Vincent MAHE <vmahe at free dot fr>
Subject Analyse de "slash"var [was] logs systeme
Date Tue, 26 Jul 2005 10:16:40 +0200

Thomas Petazzoni a écrit :
Salut,

Vincent MAHE wrote:

Comment ça marche ?


Globalement: man logrotate(8), /etc/logrotate.conf et /etc/logrotate.d/ (en tout cas ici sur une Mandriva).

A ce que je vois dans l'exemple proposé par le MAN, il faut gérer chaque fichier de log (même si des * permettent de traiter tout un répertoire), ce qui suppose de connaître les fichiers en question :-(


Pour un poste de travail ou un serveur interne, il serait mieux de disposer d'une "console" de paramétrage des logs, permettant d'activer / désactiver tel ou tel log, un peu comme il y avait la gestion des démons dans LinuxConf. Par défaut, peu de logs, et si blème, on active le log et on refait la manip pour avoir plus d'infos.

Soit un fichier de log 'toto.log'. Si tu l'enregistres dans logrotate, après une certaine période, il sera renommé en toto.log.0. Puis après une certaine période, il sera compressé et renommé en toto.log.1.gz. Au fur et à mesure de l'apparition de nouveaux logs, il deviendra toto.log.2.gz, toto.log.3.gz et ainsi de suite jusqu'à sa suppression.


Avec logrotate, tu peux confirmer tous les paramètres qui vont bien: fréquence de la rotation et autre.

Bonne journée,

Thomas

Après ménage effectué dans le /var/ de ma WoodBox (Sarge), je constate que, même après un "apt-get clean", Apt et Dpkg représentent près de 50 des 62 Mo du répertoire (malgré que j'aie supprimé leurs fichiers *-old qui doublonnaient !!).
Est-ce que c'est le cas sur vos Debian ???


Vincent, dit l'Effaceur