[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] ASP Informatique : violation de copyright


From Thomas de Grenier de Latour <degrenier at easyconnect dot fr>
Subject Re: [gulliver] ASP Informatique : violation de copyright
Date Fri, 9 Jan 2004 13:23:36 +0100

On Wed, 7 Jan 2004 15:42:13 +0100
Gaetan Ryckeboer <gryckeboer at virtual-net dot fr> wrote:

> J'ai été choqué de voir l'utilisation du diable faite sans la moindre
> citation de sa source. 

Heureusement que tu n'as jamais croisé leur vitrine, car tu aurais été
frappé d'apoplexie devant le Tux d'un mètre carrée qui la décore :)
Perso, je ne sais pas quelle est la license d'utilisation de ces logos,
mais je les ai vu tellement souvent reproduits (dans la vrai vie, mais
surtout sur le web) sans mention de leur origine que je suppose que si
ces utilisations dérangeaient leurs auteurs respectifs, ils se seraient
depuis le temps manifestés.

> Je cherche à savoir s'ils sont bien acteurs de la communauté des LL.

La société de services base son offre sur le libre et la boutique de
centre-ville suggère aux particuliers d'acheter une Mandrake plutôt
qu'un Windows avec leur nouveau PC. Accessoirement, c'est la seul
boutique de Rennes ou on ne fais pas les gros yeux aux clients quand il
dit "Je voudrais une carte son de base, je m'en fous laquelle, mais une
qui marche sous Linux, de préférence avec Alsa." Et puis c'est la seul à
moins de 100 mètres de chez moi, mais ça c'est peut-être pas un argument
de poids pour tout le monde. Alors "acteurs du libre", je sais pas, ça
dépend ce que tu y mets, mais c'est déjà mieux que rien.


Pour ce qui est de Mappy, barf, ce serait effectivement pas étonnant que
ce genre de pratiques (extrêmement courantes il faut bien le dire) soit
au delà de ce qui est autorisé pour l'exploitation des images. Ceci dit,
je doute que ça cause un tord quelconque à la société Mappy, donc
personnellemet ça ne me choque pas : je ne suis pas fana du discours qui
soutient que sitôt qu'on a un petit doigt dans le libre, on devrait
devenir un modèle de vertue en matière de respect des copyrights. Comme
dans tout engagement, il y a des degrés, une différence entre les
principes et certains détails des pratiques quotidiennes, et on peut
être attaché au respect des licenses logicielles tout en se foutant pas
mal des quelques centaines de pixels généré par le moteur de Mappy,
tout comme on peut parfois prendre sa bagnolle quand on est écolo
et qu'on a un vélo biensûr mais aussi des petites flemmes. Enfin moi ça
ne me parait pas être un tel paradoxe. Ce tract, c'est pas la page de
garde du GNU non plus, donc je lui passe les petites entraves pour ne
retenir que ce qui est constructif, à savoir une pub pour le libre sur
Rennes. (Enfin non, j'en retiens rien vu que je ne l'ai pas vu, mais
bon, façon de parler quoi...)

'+

-- 
TGL.