[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

Re: [gulliver] Un déi pour Gulliver


From "Jean-Philippe Gaulier" <jpgaulier at point-libre dot org>
Subject Re: [gulliver] Un déi pour Gulliver
Date Wed, 23 Apr 2008 14:43:39 +0200 (CEST)

Dominique Rousseau a écrit :

> Certes, ça ne s'improvise pas.
> Mais il y a beaucoup de choses qui paraissent insurmontables, jusqu'au
> moment où tu commences à le faire :-)

là n'est pas la question honnêtement (voir plus bas).

> Il faut surement un petit grain de folie (à EPPLUG, on ne se serait
> probablement pas lancé dans les RMLL, si on était pas un peu barjots
> ;-), mais au final, l'expérience apporte plein de choses intéressantes.

Oui, j'en suis plus que convaincu ayant un passif dans la chose (game over
I et II).

> Gulliver a, me semble t'il, d'après ce que je peux voir sur cette liste,
> un nombre important de mmebres actifs, et ça me semblerait dommage de
> laisser l'idée de coté pour cause de frilosité, avant d'avoir vraiment
> regarde ce que celà implique.

en fait, pour un regard extérieur, Gulliver est en effet _très_ actif, car
il y a de nombreux ateliers, voire des continuités d'atelier, cependant,
ces événements sont décousus et sans réel organisation nécessaire : une
salle (à la mce), un vidéo proj (celui de la mce) et des gens qui
connaissent un peu le sujet et on tient notre sujet. Pour peu qu'il y ait
de temps à autre un support et de la bonne volonté et surtout de la bonne
humeur, ça se passe bien.

Organiser un meeting, quel qu'il soit, via gulliver, revient à mobiliser
au moins cinq personnes pour s'occuper des réservations, des salles, des
négociations de l'accueil, etc. Chose qui n'est pas, aujourd'hui, dans
l'optique de Gulliver.

Je suis d'accord avec Dominique sur le fait que c'est super enrichissant,
motivant, et beaucoup de superlatif, mais il y a des mots qui riment avec
: temps, argent, temps, temps, temps.

Perso, je sais trop bien ce que ça représente et pour le moment, je n'ai
pas le temps de m'y investir, donc pour ma part (personnellement,
moi-même), ce sera non.

jp