Version du mardi 29 mai 2001

Ginstar 0.99

par Alain Gueguen

1. Origine

Lors de la création de la GAULE les différents membres fondateurs se sont rendu compte que parmi les demandes de débutants revenait souvent celle de l'installation des archives récupérées sous formes de tar.gz ou de tgz, avec les sources.
En effet, la diversité des différents fichiers de mode d'emploi, de configuration et d'installation peu parfois dérouter les débutants. Dans le but de faciliter la prise en main de Linux et donc de développer son utilisation, j'ai décidé de développer un petit utilitaire d'aide à la compilation des sources obtenues à partir d'archives compressées.

1a. Distribution

Ce programme est distribué sous la Gnu/License Publique Générale (GPL) dont les termes ont été publiés par la Free Software Foundation. Une version française officieuse est disponible sur Linux-France. Le copyright est (c) 2000, 2001 Alain Gueguen.

2. Technique

Dans le but de rendre ce programme très simple à installer, il a été écrit en TCL/TK. Le TCL/TK est un langage interprété qui est installé par défaut dans la plupart des distributions. Le programme est donc constitué d'un seul fichier texte auquel il faudra donner les droits d'exécution pour tout le monde (755 ou 711 au choix).

Pour les personnes intéressées par le fonctionnement de ce programme, il a été construit avec Visual TCL,un environnement de développement graphique pour le TCL/TK.

3. Installation

Pour installer ginstar il suffit de télécharger le fichier ginstar.gz (ftp://ftp.linux-france.org/pub/lug/gaule/ginstar.gz), de le désarchiver puis de le copier dans un répertoire accessible par tous les utilisateurs donc cité dans le PATH d'origine. A priori, /usr/local/bin est un bon choix. L'installation se fera en mode superutilisateur.

Après avoir enregistré ginstar.gz dans le répertoire courant :

$ su
Password:
# gunzip ginstar.gz
# chmod 711 ginstar
# cp ginstar /usr/local/bin/

Ginstar est normalement prêt à fonctionner pour n'importe quel utilisateur. Cependant, il ne faut pas oublier que certains programmes livrés sous forme de tar.gz nécessitent d'être root pour s'installer, cette obligation reste valable avec l'utilisation de ginstar.

Vous pouvez ensuite créer un raccourci vers ginstar (voire une entrée dans le menu de votre gestionnaire de fenêtres préféré) ou bien le lancer depuis la ligne de commande d'un terminal.

4. Utilisation

Vous venez de récupérer un tarball du logiciel que vous désirez installer. Après l'avoir enregistré dans le répertoire qui vous convient, vous lancez ginstar par la ligne de commande ou le raccourci que vous avez créé.

A l'ouverture, ginstar se présente ainsi :

En cliquant sur le bouton Archive, on ouvre une fenêtre de sélection de fichier que l'on va utiliser pour sélectionner le tarball à installer :

Après avoir choisi l'archive et cliqué sur le bouton Open, on revient à la fenêtre précédente qui a alors l'apparence suivante :

En cliquant sur le bouton Répertoire, on ouvre une fenêtre de sélection de fichier que l'on va pouvoir utiliser pour sélectionner un répertoire ou une archive qui ont déjà été désarchivés. On sélectionne n'importe quel fichier du répertoire et on clique sur Open.

On revient sur l'écran précédent qui a alors l'apparence suivante :

En cliquant sur le bouton Lecture, on affiche alors tous les fichiers qui ont été décomprimés et désarchivés.

La liste de gauche affiche l'ensemble des fichiers présents dans le répertoire sélectionné pouvant correspondre à des fichiers d'aide à l'installation.
La liste de droite, quant à elle, recense les fichiers dont le nom semble en premier lieu correspondre à des fichiers de préparation à l'installation et qui ont des droits d'exécution pour l'utilisateur.

Pour lire un des fichiers de la liste de gauche, il suffit de le sélectionner et de cliquer sur le bouton visualisation. Le texte apparaît alors à l'écran sous la forme suivante :

Selon les informations recueillies dans les fichiers de gauche, on repérera, dans la liste de droite, le fichier de configuration qui devrait se nommer configure. Ensuite, une fenêtre doit apparaître en donnant la liste des messages générés par la configuration. Si tout s'est bien passé, le bouton Make doit devenir actif :

On lance alors successivement les procédures make puis make install.

5. Problèmes et disfonctionnements

Dans cette version, le programme ne sait pas gérer d'autres options que make install. Par exemple, make dep et make cleang ne sont pas disponibles. Ces options ne seront développées que s'il y a des demandes en ce sens. Dans une prochaine version, il sera possible de gérer aussi les archives compressées en tar.bz2.
Pour toute demande ou information, il suffit de m'envoyer un mail à cette adresse agueguen@freesurf.fr en précisant dans le sujet qu'il s'agit de Ginstar.


Retour en Gaule

 La présente page est hébergé chez Linux-France par le Petit Journal. Un forum est par ailleurs ouvert sur Linux-Doc.

**********************************************************************************
La Gaule était envahie par Crimo$oftus... Toute la Gaule ? Non, car un petit
village du nom d'Essonnix résistait... Linux était son libérateur !
**********************************************************************************


© 2000 Skippix. Serveur principal tournant sous GNU/Linux chez NFrance Conseil.