Cet article a été publié par VNU Business Publications Ltd. Il a vu le jour le 22 avril 1998. Puisqu'il a déjà été archivé, et que je n'ai trouvé aucun lien direct pour l'obtenir sur le site de VNU, je le propose sur mon propre site. Si vous souhaitez vérifier l'authenticité de cette source, il vous faudra suivre le lien vers VNU indiqué ci-dessus et faire une recherche sur "hotmail".

Je remercie particulièrement Paul Fischer pour avoir attiré mon attention sur cet article, et Peter Chen, qui a eu la gentillesse de m'envoyer l'URL dont j'avais bien besoin.

Solaris sauve Hotmail du mauvais pas où Microsoft l'avait mis
Microsoft a décidé de faire confiance à Sun et utilise Solaris en lieu et place de NT pour faire fonctionner son célèbre service de courrier électronique basé sur le web, « Hotmail ».

Depuis son achat de ce service en décembre 1997, le géant du logiciel a tenté de remplacer par NT l'infrastructure de Hotmail, qui fonctionne sous le système Solaris de Sun, Cependant, les exigences d'un service proposé à dix millions d'utilisateurs furent trop lourdes pour NT, et Solaris a repris place.

Dans un rapport qui a fui, des sources proches de Hotmail disaient : « toute son infrastructure de serveur de courrier électronique fonctionne sous Solaris. NT ne faisait pas le poids. Pour le web, ils utilisent des Pentiums avec plusieurs processeurs et le serveur Apache sur le système FreeBSD. Ils vont passer sous Solaris pour utiliser les processus légers. L'équipe d'ingénieurs a fait de son mieux pour faire fonctionner NT --- et a échoué. Ce problème prend de l'ampleur. »

Hotmail utilise le serveur web d'Apache, version 1.2.1, qui n'est pas disponible pour NT à cause de difficultés techniques. Un extrait du site web d'Apache explique : « La route qui mène à Windows NT n'a pas été facile. Des membres du groupe Apache et des extérieurs ont plusieurs fois tenté l'expérience, mais l'absence de stabilité et d'un consensus sur la manière de mener un véritable projet de développement pour plusieurs plate-formes ont fait que NT n'est pas encore une plate-forme standard qui peut accueillir Apache. »

Microsoft recrute en ce moment des ingénieurs pour Hotmail, mais on ne réclame pas des spécialistes de NT. Le site web de Hotmail annonce des places vacantes pour un ingénieur logiciel et un ingénieur QA --- et on recherche plutôt une bonne expérience du système Unix.

Judy Gibbons, directrice du réseau Microsoft, ne connaissait pas le matériel qui hébergeait Hotmail, mais déclara : « Nous avons examiné tous les services de courrier électronique en ligne et Hotmail s'est révélé de loin le meilleur. Il dispose de l'architecture la plus mise à l'épreuve et la plus adaptable au changement d'échelle. »

Publié pour la première fois le 22 avril 1998