Des mentalités différentes --- commentaire de Chris Carlson

Date : jeudi 14 mai 1998, 21:05:54 -0700

John,

Il me faut reconnaître que c'est là un rapport puissant. Je l'ai trouvé très complet et bien organisé. Je suis dans l'industrie de l'informatique depuis 1970 et j'ai toujours préféré Unix à NT. Fréquemment, j'ai regretté de ne pas disposer de faits pour appuyer mon opinion. Je les ai maintenant, merci.

J'ai réalisé une chose à propos des systèmes MS-Windows NT et Unix, c'est que ces systèmes cachent des états d'esprits différents. Je pense que cela peut nous en apprendre beaucoup sur la qualité du logiciel et sur son utilité.

Tout d'abord, Unix a été conçu par des informaticiens pour des informaticiens. Il est conçu pour être facile à utiliser, nécessiter un nombre minimal de frappes de touches pour faire les choses (cela parce que ses concepteurs ne savaient pas taper sur un clavier), et être modulaire. Les logiciels ont été organisés sous la forme de modules pour faire une chose simple. Unix a été conçu pour permettre à ces « modules » logiciels d'êtres facilement connectés (par des tuyaux) pour effectuer des fonctions plus complexes. Unix a été conçu bien avant les interfaces graphiques et effectue la plupart des fonctions sur le texte et les données avec des interfaces d'entrée et de sortie textuelles. Les pilotes de périphériques ont été développés pour apparaître comme des fichiers de telle sorte qu'un programme puisse manipuler un pilote comme il manipulerait un fichier et ne pas devoir les distinguer.

De même, Unix a été conçu pour proposer par défaut un accès sans restriction à tous, et nécessite que quelqu'un prenne des mesures pour restreindre l'accès. Cela était car on pensait que tout le monde était digne de confiance sauf certains individus particuliers, bien connus (des gens à qui on donnait un compte joignable par un coup de fil ou des membres d'autres sociétés qui utilisaient le matériel local). Par exemple, le fichier de mots de passe, ainsi que tous les fichiers d'administration, sont visibles par tous. Seules certaines parties de ces fichiers sont protégées par du chiffrement.

Le système de fenêtrage, X, a été développé pour fonctionner par couches. C'est pourquoi on compte tant de gestionnaires de fenêtres et de bibliothèques de développement. Le niveau le plus bas est le protocole X. Suit la bibliothèque Xt qui combine des fonctions du protocole X en appels de fonctions communes. Puis viennent OpenLook et Motif.

Le serveur X window a été conçu comme un programme distinct qui communique avec les applications à travers une unique interface (souvent un port de réseau mais, plus récemment, de la mémoire partagée ou d'autres périphériques). Cela permettait au serveur de fenêtres d'être sur un terminal intelligent, sur l'ordinateur local, ou sur un ordinateur distant. Cela permettait aussi à des vendeurs de matériel et de logiciel de développer des serveurs X pour leurs produits, qu'on pouvait affiner autant que possible pour peu qu'ils respectent le protocole X. Motif, OpenLook ou même des applications Xt toutes simples fonctionneront sur tout serveur X gérant le protocole X de base.

Si on regarde NT, d'un autre côté, on constate une philosophie complètement différente pendant le développement. NT a été écrit pour être en soi-même un paquetage complet. Il est censé incorporer le système de fichiers, le système de fenêtrage, la gestion des périphériques, la gestion du réseau, et les autres, tout cela étant consigné dans une entité unique et inséparable de sorte qu'aucune portion du système ne puisse venir d'une autre compagnie que Microsoft. De plus, NT a été développé de sorte que certaines applications (en particulier des applications de Microsoft) puissent avoir accès à des parties du noyau, du système de fenêtrage ou des fichiers d'administration auxquels n'auraient pas accès des développeurs concurrents. NT a été conçu par des paranoïaques qui voulaient tout protéger de tout le monde et fournir des privilèges à quelques élus seulement.

Microsoft veut réellement enlever le marché du logiciel. Ils veulent tout faire pour devenir la seule entité d'où émane le logiciel. Puisqu'ils possèdent le système d'exploitation (MS-Windows NT/95), ils peuvent manipuler l'industrie tout entière. Ils ont intentionnellement mis au point des interfaces variées, incompatibles avec les standards de l'industrie. Cela donne aux développeurs Microsoft une longueur d'avance sur les concurrents.

Windows NT a aussi été conçu en pensant à l'interface graphique dès le départ. Le noyau tout entier gravite autour des graphiques. Les périphériques apparaissent comme tels, pas comme des fichiers.

Windows NT a été conçu pour des utilisateurs sans cervelle. Les choses sont extrêmement automatiques et difficiles à faire manuellement. Toutes les fonctions d'administration sont censées se produire automatiquement au démarrage sans nécessiter qu'un administrateur les règle.

Pour finir, les deux systèmes d'exploitation proviennent de camps différents, avec des mentalités différentes. Ce qui les rend très différents sous de nombreux aspects.

Je préfère le camp Unix car il est conçu pour interagir, être configuré et étendu facilement et car il vient d'une mentalité où on fait confiance à tout le monde. Alors même que MS-Windows NT provient d'une mentalité « tout faire automatiquement », il y parvient rarement. Cela le rend considérablement plus difficile à configurer ou à gérer si des problèmes surviennent.

Encore une fois, ce papier est un bon travail.


 <= Retour au sommaire des commentaires

 <= Retour à l'article