Page suivante Page précédente Table des matières

Le dernier dinosaure et les mares de goudron du destin, ou comment Linux écrasa MS-Windows

Auteur : Ross Nesbitt
Traducteur : Roland Trique
Relecteurs : Jérôme Alet, Stéphane Legrand
Édition : Sébastien Blondeel


Si vous avez des actions chez Microsoft, tremblez. Ayez très peur. Vers 2010, MS-Windows sera aussi mort que CP/M, et tous les vendeurs de logiciels fondés sur MS-Windows proposeront Linux ou bien auront fermé leurs portes. Le processus est en fait déjà achevé à 80 % : le résultat final est déjà évident pour les P.D.G. intelligents, et le sera sous peu même pour les éditorialistes de la presse généraliste. Dans cet essai, nous allons écumer les preuves disponibles, extrapoler les tendances, et examiner certains des mécanismes qui les sous-tendent.

1. Comment extrapoler une exponentielle ?

2. Arithmétique : en combien de temps Linux double-t-il ?

3. Observation : la course est presque jouée.

4. Au-delà de la numérologie : pourquoi ?

5. Aparté : le rouleau compresseur des standards ouverts

6. Les micro-ordinateurs : la vallée oubliée par le temps

7. Mais pourquoi Linux ?

8. Le nouvel ordre informatique mondial


Page suivante Page précédente Table des matières