Interopérabilité avec les systèmes existants

Linux est largement reconnu pour ses facultés d'adaptation aux autres systèmes d'exploitation et même sa compréhension de quelques protocoles propriétaires. Linux s'exprime sans problème par SPX/IPX dans un environnement Netware, Appletalk dans un milieu Mac, et même par le SNA des unités centrales d'IBM. Mais pour la plupart des entreprises, l'aspect le plus important et le plus opportun de l'interopérabilité de Linux est sa capacité à coexister avec des machines MS-Windows. Si l'on considère que MS-Windows peut communiquer avec le protocole natif Unix TCP/IP, la communication de Linux/MS-Windows ne relève pas de l'exploit. Cependant, il existe deux émulations de MS-Windows par Linux ou ce dernier s'avère si performant qu'il menace de s'y substituer totalement.

La première est la gestion des fichiers et de l'impression à travers "Samba", un produit qui, comme Linux, est distribué sous licence publique GNU. Il est reconnu qu'un serveur Linux Samba émule si bien une serveur MS-Windows NT que cela est totalement transparent pour les clients. Les utilisateurs de MS-Windows peuvent employer leur explorateur favori pour manipuler des fichiers sur le serveur Linux, même en utilisant le drag-and-drop !

Microsoft a un temps barré la route aux développeurs de samba avec son système de chiffrement sécuritaire des domaines NT, mais cet écueil a rapidement été contourné. Au moment de l'écriture cet article, Samba offre à Linux la possibilité de réaliser tout ce que peut faire un serveur NT, mis à part émuler le "Backup Domain Controller", ce qui néanmoins ne devrait plus tarder.

Étant donné la possibilité d'utiliser Linux sur des systèmes multi-processeurs 64 bits, Samba donne à l'utilisateur la possibilité d'obtenir un clone de serveur de fichiers NT à un niveau de puissance et de stabilité auquel NT ne peut prétendre, et réaliser ainsi un réseau MS-Windows complet sans aucune utilisation de serveur NT (un des avantages étant bien sûr l'économie réalisée sur l'achat des licences client). Samba est un logiciel si populaire que SGI (autrefois appelé Silicon Graphics) l'intègre à ses serveurs haut de gamme Unix.

La seconde tentative d'émulation de MS-Windows s'avère plus délicate. Le Projet D'Émulation MS-Windows (WINE) ne vise ni plus ni moins que l'exécution des programmes MS-Windows 32 bits sous Linux. Ceci permettrai d'éviter de porter des applications MS-Windows sous Linux. C'est pour cette raison que Corel participe au projet WINE. Corel éviterai ainsi le portage de toutes ses applications, qui n'auraient plus qu'à être lancées comme sous MS-Windows. Si WINE abouti, Linux pourrait un jour remplacer les stations MS-Windows de la même manière qu'il se substitue aux serveurs NT aujourd'hui avec Samba. Quelques applications MS-Windows, notamment les jeux comme le Solitaire, ont été disponibles sur Linux il y a plus d'un an. Cependant, ce sont les applications vraiment complexes qui sont intéressantes. Il sera considérablement plus difficile d'exécuter Word de Microsoft, de telles applications étant seulement compatibles à 90% au moment de l'écriture de ces lignes. Ce sont précisément ces applications qui requièrent 100% de compatibilité, tout compromis n'étant pas acceptable, ce qui ne rend pas la tâche facile, d'autant que WINE doit également émuler tous les bugs de MS-Windows pour parvenir à un rendu identique.

Linux et MS-MS-Windows peuvent facilement coexister sur le même réseau parce que tous deux emploient TCP/IP. Ainsi les craintes de compatibilité ne devraient pas être un obstacle à l'adoption de Linux. Linux et Samba peuvent également fournir une valeur tangible en termes d'économie sur l'acquisition des licences, et ce avec une exécution et une stabilité améliorées. Le projet WINE est à suivre de près, bien qu'actuellement, rien de réellement utilisable n'existe.

Références :

Linux et Appletalk

Linux et IPX

Linux et SNA

Page Web de samba

Samba sur SGI

Annonce de la diffusion de la version 2.0 de Samba

Les serveurs Unix haut de gamme SGI livrés avec Samba

Samba - La mort de MS-Windows NT?

Page Web de WINE

Le soutient de Corel au projet WINE