Chapter 2. Un bref historique de Linux

Table of Contents
Le projet GNU et la Free Software Foundation
L'importance de la Licence Publique Générale GNU
Présentation de Linus Torvalds

D'un point de vue purement technique, Linux est simplement une variante d'Unix. Ce qui fait qu'il est unique est lié à des considérations non techniques. Pour comprendre vraiment les raisons de sa popularité étonnante, il peut être intéressant d'étudier rapidement son histoire.

Le projet GNU et la Free Software Foundation

Richard Stallman, alors chercheur du laboratoire sur l'Intelligence Artificielle MIT (États-Unis), lança le projet GNU en 1984 afin de réagir à une pratique alors émergente consistant à conserver secret le code source des logiciels tout en rendant obligatoire l'achat de licences. Stallman a perçu le retrait du code source comme la suppression de toute possibilité de modification et d'amélioration des logiciels par des programmeurs. Les restrictions de copie étaient également pour lui en complet décalage avec la philosophie du bon voisinage et des idées partagées. Ainsi il s'est mis à réécrire de nombreux logiciels d'usage courant, partant de rien si nécessaire, afin les rendre libres pour que chacun puisse les utiliser, les modifier et les redistribuer sans aucune restriction. (L'ampleur de cette tâche aurait sans doute rebuté de nombreuses personnes, mais la détermination de Stallman, sa confiance en lui et ses qualifications techniques sont maintenant légendaires). Son but était de recréer un environnement complet exempt de restrictions et disposant de tous les outils nécessaires à n'importe quel utilisateur.

Le modèle qu'il a retenu était celui d'Unix, parce qu'il était techniquement supérieur aux autres environnements de l'époque. Etant opposé à la distribution sous licence d'Unix par AT&T, il a appelé son projet GNU, acronyme récursif de « GNU n'est pas Unix » (N.d.T. : GNU's Not Unix).

(Les programmeurs de logiciel libres possèdent souvent un certain sens de l'humour. Par exemple, l'équivalent libre du shell Bourne d'Unix s'appelle le bash, pour "Bourne Again SHell").

Richard Stallman s'est avéré être un formidable hacker (N.D.T. : analyseur et programmeur). (Le mot "hacker" est ici utilisé dans le sens positif du terme signifiant maître en matière de programmation, par opposition à "craker" destiné aux personnes uniquement désireuses de détruire des systèmes).

Il a écrit seul les versions libres de beaucoup d'utilitaires courants d'Unix. On notera parmi ses contributions le compilateur C nommé « gcc » et l'éditeur de texte Emacs.

Richard Stallman a créé la Free Software Foundation dans le but de collecter des fonds destinés à financer le logiciel libre. Pour lui, le mot "libre" se rapporte à la liberté, pas au prix. Il ne s'oppose pas au fait de vendre des logiciels, du moment que le code source reste disponible et que tout programmeur est autorisé à modifier et redistribuer le logiciel.

Références :

Le projet de GNU : http://www.gnu.org