Page suivante Page précédente Table des matières

6. La genèse du projet

En janvier 1984, j'ai démissionné de mon poste au MIT et j'ai commencé à écrire les logiciels du projet GNU. Il était nécessaire que je quitte le MIT pour empêcher ce dernier de s'immiscer dans la distribution du projet GNU en tant que logiciel libre. Si j'étais resté dans l'équipe, le MIT aurait pu se déclarer le propriétaire de mon travail, et lui imposer ses propres conditions de distribution, voire en faire un paquetage de logiciels propriétaires. Je n'avais pas l'intention d'abattre autant de travail et de le voir rendu inutilisable pour ce à quoi il était destiné : créer une nouvelle communauté qui partage le logiciel.

Cependant, le professeur Winston, qui dirigeait alors le laboratoire d'IA du MIT, m'a gentiment invité à continuer à utiliser les équipements du laboratoire.


Page suivante Page précédente Table des matières