Page suivante Page précédente Table des matières

20. Alix

À l'origine, le noyau du système GNU n'était pas censé s'appeler Hurd. Son premier nom était Alix — du nom de celle qui à l'époque était l'objet de ma flamme. Administratrice de systèmes Unix, elle avait fait remarquer que son nom pourrait remplir les conditions imposées aux noms des versions de systèmes Unix ; elle s'en était ouverte auprès d'amis en plaisantant : « Il faudrait baptiser un noyau de mon nom. » Je suis resté coi, mais ai décidé de lui faire la surprise d'appeler Alix le noyau du système GNU.

Mais les choses ont changé. Michael Bushnell (maintenant, il s'agit de Thomas), le développeur principal du noyau, préférait le nom Hurd, et a confiné le nom Alix à une certaine partie du noyau — la partie qui se chargeait d'intercepter les appels système et de les gérer en envoyant des messages aux serveurs du Hurd.

Finalement, Alix et moi mîmes fin à notre relation, et elle a changé de nom ; de manière indépendante, le concept du Hurd avait évolué de telle sorte que ce serait la bibliothèque du langage C qui enverrait directement des messages aux serveurs, ce qui a fait disparaître le composant Alix du projet.

Mais avant que ces choses ne se produisent, un de ses amis avait remarqué le nom Alix dans le code source du Hurd, et s'en était ouvert auprès d'elle. Finalement, ce nom avait rempli son office.


Page suivante Page précédente Table des matières