Page suivante Page précédente Table des matières

18. Des développements inattendus

Au commencement du projet GNU, j'ai imaginé que nous développerions le système GNU dans sa globalité avant de le publier. Les choses se sont passées différemment.

Puisque chaque composant du système GNU était implanté sur un système Unix, chaque composant pouvait fonctionner sur des systèmes Unix, bien avant que le système GNU ne soit disponible dans sa globalité. Certains de ces programmes sont devenus populaires, et leurs utilisateurs ont commencé à travailler sur des extensions et des ports — vers les diverses versions d'Unix, incompatibles entre elles, et parfois, sur d'autres systèmes encore.

Ce processus a rendu ces programmes bien plus complets, et a drainé des fonds et des participants vers le projet GNU. Mais il a probablement eu également pour effet de retarder de plusieurs années la mise au point d'un système en état de fonctionnement, puisque les développeurs du projet GNU passaient leur temps à s'occuper de ces ports et à proposer des nouvelles fonctionnalités aux composants existants, plutôt que de continuer à développer peu à peu les composants manquants.


Page suivante Page précédente Table des matières