Page suivante Page précédente Table des matières

15. La GNU Task List, ou liste des tâches du projet GNU

Le projet GNU suivant son cours, on trouvait ou développait un nombre croissant de composants du système, et il est finalement devenu utile de faire la liste des parties manquantes. Nous l'avons utilisée pour recruter des développeurs afin d'écrire ces dernières. Cette liste est devenue célèbre sous le nom de GNU task list. En plus des composants manquants d'Unix, nous y avons listé plusieurs autres projets utiles, de logiciel et de documentation, que nous jugions nécessaires au sein d'un système réellement complet.

De nos jours, on ne trouve presque plus aucun composant d'Unix dans la liste des tâches du projet GNU — ces travaux tous ont été menés à bien, si on néglige certains composants non essentiels. Mais la liste est pleine de projets qu'on pourrait qualifier d'« applications ». Tout programme qui fait envie à un nombre non confidentiel d'utilisateurs constituerait un ajout utile à un système d'exploitation.

On trouve même des jeux dans la liste des tâches — et c'est le cas depuis le commencement. Unix proposait des jeux, ce devait naturellement être également le cas de GNU. Mais il n'était pas nécessaire d'être compatible en matière de jeux, aussi n'avons-nous pas suivi la liste des jeux d'Unix. Nous avons plutôt listé un spectre de divers types de jeux qui plairont vraisemblablement aux utilisateurs.


Page suivante Page précédente Table des matières