Chapter 3. Lâcheté (Achetée ?)

à faire: Idées en vrac: établir les proportions moyennes des pages de pub/pages utiles d'une revue de la PIF, le gagnant est sans conteste Linux Magazine France de Décembre 1998 avec moins de 10 pour cent de pub. Comptabiliser les articles de publi-rédactionnel. Expliquer des enquetes bidons (à ce propos, l'«affaire» Mindcraft). Essayer d'avoir les montants approximatifs de la pub. etc... La PIF grosse perdante avec les logiciels libres, car ne rapportent pas de pub (avez-vous déjà vu des publicités de StarDivision ailleurs que dans C't vous ?). Les logiciels commerciaux utilisables sur des environnements libres (StarOffice, WordPerfect, Oracle, etc...) rapportent du fric mais très peu. Si logiciels libres prennent l'avantage alors plus de pub pour les antivirus, etc...Et surtout leur incompétence (enquetes foireuses, labos rigolos) sauterait alors aux yeux de tous (ces gens la font des expériences pour affirmer que les P200 vont plus vite que les P100, je ne sais plus où je l'ai lu mais c'est tellement vrai) => le lectorat déserte. Les boîtes comme Oracle ont en revanche tout à gagner: ratissent plus large et payant => Larry encore plus riche, enfoncent Minimou, gagnent en reconnaissance par les utilisateurs de logiciels libres trop crédules. ... To Be Do Bidou...