Page suivante Page précédente Table des matières

7. La défaite de l'Internet

Sur une liste de diffusion mise en place pour soutenir M. Lacambre, de nombreux protestataires font remarquer une autre ironie : le fait qu'une cour de justice française ait porté un coup dur à la fourniture d'un accès à l'Internet pendant les préparatifs de la Fête de l'Internet, qui aura lieu du 19 au 21 mars. Jouant sur les mots, le site Mini-Rézo regrette les attaques portées à l'encontre de M. Lacambre et d'un autre site Internet dans un article intitulé Défaite de l'Internet.

Ce texte fait le lien entre la décision de justice et une mentalité qui « revient à considérer la liberté d'expression comme dangereuse ; de plus le mythe largement répandu selon lequel cette liberté serait totalement incontrôlable et laissée aux pires criminels (pédophiles, révisionnistes, néo-nazis, terroristes) sur l'Internet et que les moyens d'y intervenir seraient inexistants, contribue à durcir l'attitude des plaignants et des autorités. ».


Page suivante Page précédente Table des matières