Supprimer des comptes utilisateurs

A l'occasion, vous voudrez peut-être empêcher totalement l'accès d'un utilisateur à votre serveur.

Si vous êtes un utilisateur Red Hat, la façon la plus facile de supprimer un compte utilisateur inutile est de le faire avec la commande ``userdel'', qui doit être tapée en tant que ``root''. Un exemple suit:

/usr/sbin/userdel baduser

La commande ci-dessus va supprimer toutes les entrées correspondant au nom de l'utilisateur ``baduser du fichier ``/etc/passwd'', et, si vous utilisez le format de mot de passe caché (ce que vous devriez faire; voir the section called Les mots de passe & les formats de fichier cachés sous Linux pour plus de détails), du fichier ``/etc/shadow''.

Note

Note: Le fichier ``/etc/group'' n'est pas modifié, pour éviter de supprimer un groupe auquel d'autres utilisateurs peuvent aussi appartenir. Cela n'a pas grande importance mais si ça vous embête, vous pouvez éditer le fichier groupe et enlever l'entrée superflue à la main.

Si vous désirez aussi supprimer le répertoire personnel de l'utilisateur, ajoutez l'option ``-r'' à la commande ``userdel'. Par exemple:

/usr/sbin/userdel -r baduser

Je vous recommande de ne pas supprimer un compte immédiatement mais d'abord de simplement le désactiver, surtout si vous travaillez avec un serveur corporatif avec beaucoup d'utilisateurs. Après tout, l'ancien utilisateur pourra un jour demander l'accès à son compte à nouveau ou vous réclamer un ou deux fichiers de son répertoire personel. Ou peut-être un nouvel utilisateur (comme l'employé qui le remplace) peut solliciter l'accès aux fichiers de l'ancien utilisateur. Dans chaque cas de figure, soyez sûr d'avoir des sauvegardes de son répertoire personnel, “juste au cas où”. Voir the section called Désactiver des comptes utilisateurs pour des détails sur comment désactiver un compte et LinkEnd="backup-and-restore"> pour plus de détails sur comment faire des sauvegardes.