Choisir les paquetages à installer

Ensuite, on vous présentera une série de composants et on vous demandera de spécifier lesquels vous désirez installer. Si vous êtes un utilisateur expérimenté de Linux, vous saurez choisir ceux dont vous aurez besoin. Si vous êtes nouveau dans Linux, vous voudrez plutôt sélectionner l'option en bas du menu, “Everything”.

Ceux que je fais habituellement est de sélectionner les composants que je suis sûr d'avoir besoin puis de choisir l'option “Select individual packages” qui me permet de contrôler l'installation de façon plus précise.

Après avoir choisi les composants désirés, sélectionnez “Ok” pour commencer l'installation. Si vous avez activé l'option “Select individual packages”, on vous demandera de préciser quels sont les paquetages individuels à installer. C'est assez facile et si vous n'êtes pas sûr de l'objectif d'un paquetage donné, vous pouvez presser la touche <F1> pour avoir une brève description.

Ne vous inquiétez pas si vous faites une erreur en choisissant (ou ne choisissant pas) un paquetage ou deux. Après tout, la totalité des paquetages est sur votre CD-ROM (ou toute autre source), donc vous pouvez utiliser l'outil très pratique Red Hat RPM pour faire les ajustements nécessaires une fois votre installé et opérationnel (voir the section called Using the Red Hat Package Manager (RPM) in Chapter 10 pour plus de détails).

Après vous avoir fait choisir les paquetages à installer, le programme d'installation va maintenant formater les partitions que vous avez définies auparavant. Cela peut prendre plusieurs minutes, spécialement pour de grandes partitions ou si vous avez choisi de tester les blocks défectueux, donc, surtout, ne pensez pas que votre système a "gelé" pendant cette procédure!

Une fois le formatage terminé, Red Hat va commencer l'installation des paquetages choisis. Cela devrait prendre entre cinq et quinze minutes, suivant la vitesse de votre système.