Démarrer le programme d'installation de Linux

Pour commencer à installer votre nouveau système Red Hat, soit démarrez automatiquement le CD-ROM d'installation (insérez le CD et rebootez), soit insérez la disquette dans le lecteur A: et redémarrez (ou mettez en marche). Après quelques instants, l'écran du programme d'installation Red Hat doit apparaître.

Pour la plupart des cas, vous devez simplement appuyer sur <Enter> pour débuter l'installation, mais si vous êtes un utilisateur expérimenté qui sait exactement comment le matériel doit être paramétré, vous pouvez taper : ``expert'' pour bénéficier d'informations et de prompts supplémentaires. (Si vous ne faites rien du tout, la procédure d'installation par défaut va commencer 10 à 15 secondes après que l'écran de bienvenue soit apparu).

On va ensuite vous demander de choisir votre langue (habituellement “English”) et le type de votre clavier (même au Canada, je choisis “US 101-key”), ainsi que la façon avec laquelle vous installez le système (à partir d'un CD-ROM ou d'un network). Red Hat est très souple par rapport à l'origine de l'installation.

Il est fort probable que vous choisissiez ``Local CDROM'' pour installer à partir de votre CD-ROM Red Hat (qui doit être inséré dans votre lecteur). Cependant, si votre machine n'est pas équipée d'un lecteur de CD-ROM, il existe beaucoup d'autres méthodes d'installation.

Si vous avez un autre système Linux (ou tout autre système d'exploitation qui supporte les fichiers montés en NFS), vous pouvez utiliser ``NFS'' pour installer à partir d'un point monté en NFS. Pour cela, votre CD-ROM doit être monté dans l'autre système (ou vous pouvez aussi avoir l'arborescence de la distribution Red Hat quelque part dans votre autre système -- il est possible de tout télécharger d'un FTP et ensuite de l'installer à partir du disque dur de votre autre système) et soyez certain d'avoir une entrée dans votre fichier /etc/exports vous permettant l'accès du répertoire adéquat par votre nouveau système (voir the section called Network File System (NFS) Services in Chapter 7 pour des précisions sur la façon delancer et utiliser NFS) puis donnez les informatins nécessaires . Voici un exemple plus précis:

Il existe d'autres façons d'installer Red Hat tel qu'une connexion Samba (réseau dans le style de Windows), en partant d'une partition existante sur votre disque dur (telle votre partition DOS ou Windows95) ou par FTP. Voyez le guide d'utilisation Red Hat pour plus de précisions sur ces méthodes ou essayer simplement de vous débrouiller (ces procédures ne sont pas très difficiles!)

Une fois que vous avez choisi votre origine pour l'installation, Red Hat va vous demander si vous voulez “Install (Installer)” ou “Upgrade (Mettre à jour)” votre système. Comme vous installez un nouveau système, vous devez choisir “Install”. (Entre nous, je suis quelqun de plutôt anal qui ne met jamais à jour des nouvelles versions de distributions par rapport à des systèmes existants -- je crois qu'après avoir eu tant de problèmes avec les produits Microsoft j'ai développé une méfiance significative pour les mises à jour de systèmes en général. Je préfère tout réinstaller puis restaurer mes fichiers personnels après backup.)

Le programme d'installation vous demandera ensuite si vous avez un adaptateur SCSI. Si vous répondez oui, on vous demandera ensuite de choisir le pilote adéquat. Dans certains cas, Red Hat pourra détecter votre adaptateur automatiquement.

Puis on vous demandera d'établir vos systèmes de fichiers (ie. de partitionner un lecteur ou plus pour Linux). Il existe deux outils disponibles pour créer ces partitions dont “Disk Druid” fourni par Red Hat et l'utilitaire standard de Linux “/fdisk”.

Les deux outils sont similaires dans leurs fonctions; ils vous permettent de spécifier le type de partitions et leurs tailles. Cependant, Disk Druid paraît un peu plus “agréable” pour l'utilisateur et un peu plus complet que fdisk. En fait, si vous utilisez fdisk pour partitionner vos lecteurs, ce sera l'écran de Disk Druid qui vous servira pour les points de montage de toute façon. Cela étant dit, comme je suis un ex-utilisateur de Slackware, je me sers personnellement toujours fdisk - -la force de l'habitude, je suppose! :-)

La section suivante va détailler comment et pourquoi vous devez établir vos partitions.