Briser les mythes

J'utilise Linux depuis de nombreuses années et j'aime à penser que j'en connais un peu sur ce système d'exploitation et sur ce qu'il peut ou ne peut pas faire. Comme je suis de plus un lecteur avide des forums USENET, je suis au courant des derniers développements en cours et bien sûr des diverses "guerres de religion" qui invariablement surviennent (ces sacrés personnes qui se renvoient la balle!" ;-) ). J'ai vu ma part de mythes (souvent appelés PID/ --“Peur, Incertitude, Doute ” ce qui semble être une tactique courante utilisée par les vendeurs d'une technologie pour empêcher leur marché potentiel de fuir vers des technologies concurrentes), plus que la plupart des gens ne le pense. Donc, laissez-moi dénigrer quelques-uns des plus courants et essayer de les faire voler en éclats :-)

Certaines personnes semblent penser que, parce qu'un logiciel a été écrit par des volontaires sans idée de profit à la clé, les résultats doivent clairement être inférieurs aux offres de type commercial.

Cela a peut-être été vrai dans le passé (je veux dire par là qu'il existait beaucoup de logiciels libres qui étaient de vraies idioties dans le monde DOS et au début de Windows) mais ce n'est certainement plus vrai récemment.

Le pouvoir de l'Internet a rendu possible la fusion de quelques-uns des esprits les plus brillants de la planète, permettant une collaboration sur des projets qu'ils trouvent intéressants. Les personnes qui ont "mis la main à la pâte" pour développer Linux ou les milliers d'utilitaires GNU et les paquetages d'applications viennent de milieux très variés et tous ont des raisons personnelles différentes pour vouloir contribuer au projet.

Certains sont des pirates informatiques "hard-core" qui développent pour l'amour du code, d'autres ont besoin de quelque chose (par exemple un moniteur de trafic du réseau pour un LAN dans leur travail) et décident décrire le code eux-mêmes, d'autres encore sont des universitaires et des scientifiques informaticiens qui utilisent Linux pour ses qualités d'application à la recherche.

Contrairement à une offre commerciale où un paquetage est développé et vendu sans le code source, pour l'utilisateur "en bout de chaîne", le code utilisé dans Linux est examiné attentivement, débogué et amélioré par toute personne qui en a l'intérêt et la capacité. Le fait qu'il soit examiné et critiqué par tant de monde est une des raisons pour lesquelles Linux offre cette grande fiabilité et cette excellente performance.

N'oubliez surtout pas: l'Internet lui-même a été bâti et ne marche maintenant que presque exclusivement sur des projets "Open Source". Les messages électroniques (e-mails) que vous échangez tous les jours avec des personnes aux quatre coins du monde ont 80% de chance d'être manipulés d'un côté ou d'un autre par Sendmail, les pages Web que vous consultez pendant que vous “surfez le Web” vous sont fournies par Apache dans plus de 50% des sites web du monde. Est-ce assez fiable pour vous?

Entendre ce mythe en quelque sorte me rend malade. Et soi-disant les “autres” vendeurs offrent vraiment un support technique? J'ai eu l'expérience personnelle d'un système d'exploitation commercial très populaire où le “support” technique supposé a été complètement inefficace.

Premièrement, il y a un support technique pour Linux. Oui, une assistance commerciale. Il existe certaines compagnies qui peuvent vous fournir autant de support que vous êtes prêts à payer, en vous délivrant une assistance par téléphone ou par e-mail et même plusieurs sont prêtes à sonner à votre porte pour régler votre problème!

Cependant, dans 99% des cas où vous aurez des difficultés avec Linux, vous pourrez résoudre votre problème en obtenant une réponse à une question ou deux. Cela se fait facilement dans les forums USENET ou grâce aux nombreuses "mailing lists" disponibles!

Un autre aspect très intéressant de Linux est que, parce que le code source de la totalité du noyau et de la plupart des composants du système d'exploitation est disponible gratuitement, des problèmes clés de support technique tels que la sécurité, le "refus d'un service" ou des bogues dans le CPU (comme la fatale exception F00F d'Intel) sont dépistées et résolues très rapidement --en général dans un délai plus rapide que pour les solutions données à des problèmes similaires par les marques commerciales. Alors, où est l'assistance technique commerciale?

Il y en a bon nombre que je voudrais démentir mais c'est au-delà de la portée de ce document. Cependant, pour déboulonner d'autres mythes, voyez le “Linux Myth Dispeller” ("Chasseur de mythes sous Linux") à http://www.KenAndTed.com/KensBookmark/linux/index.html ainsi que le “The Linux FUD factor FAQ” à http://www.geocities.com/SiliconValley/Hills/9267/fud2.html