Page précédente Page suivante Table des matières

2. Pendant l'installation

2.1 Affichage (type of display)

Plus que vraisemblablement, votre choix se portera sur "Color".

Note

Pour se déplacer dans les menus, utilisez les flèches "haut" et "bas", pour sélectionner un élément, utilisez "enter", pour passer à l'étape suivante, choisissez "Next".

2.2 Notes de version (Release notes)

Lisez-les avant de choisir de continuer l'installation.

Note

L'opération "attendue" se trouve toujours au côté de "Next" et sélectionnée lors de l'apparition d'un menu, une autre opération possible (mais moins attendue) se trouve au côté de "Alternate"; toutes les autres opérations sont listées ensuite. Il est conseillé (et prudent) de suivre le chemin balisé :)

2.3 Configurer le clavier (configure the keyboard)

Il suffit de se positionner avec les flèches sur le clavier désiré et le sélectionner en appuyant sur "espace". Une fois sélectionné, appuyez sur "tab" puis "enter".

2.4 Partitionner un disque dur (partition a hard disk)

Les disques durs détectés sont listés dans une boîte.

Note

hda = maître sur la première interface IDE, hdb = esclave sur la première interface IDE, hdc = maître sur la seconde interface IDE, etc. sda = premier disque dur SCSI, sdb = second disque dur SCSI, etc.

Sélectionnez le disque dur voulu, l'installation démarre "cfdisk", un programme pour partitionner les disques durs. Déplacez-vous sur "Free space" et choisissez "New", "Primary" et une taille égale à 2 fois votre quantité de mémoire vive (RAM) (si vous avez beaucoup de RAM, vous pouvez descendre à 1,5 fois, voire 1 fois). Choisissez ensuite "Type" et prenez le 82 (linux swap). Replacez-vous sur "Free Space", choisissez "New", "Primary", acceptez la taille et appuyez sur "Enter". Prenez note des noms des partitions que vous avez créées ( /dev/hda1=win, /dev/hda2=linux, /dev/hda3=swap, par exemple).

C'en est fini de partitionner, allez sur "Write", confirmez que vous êtes bien conscient de prendre le risque le perdre des données en tapant "yes" (pas seulement "y") et allez sur "Quit"

2.5 Initialiser et activer la partition de swap (initialize and activate the swap partition)

Positionnez-vous sur la partition qui servira de swap, normalement il n'y en a qu'une et le choix n'est donc pas difficile. Il vous est proposé de chercher après des erreurs physique sur la partition, sauf si vous êtes vraiment pressé, acceptez. Etes-vous toujours conscient que vous risquez de perdre des données ? Choisissez "yes".

2.6 Initialiser une partition Linux (initialize a linux partition)

Même topo que pour la partition de swap. Monter cette partition en tant que système de fichiers racine (mount as the root filesystem) ? "yes"

2.7 Installer le noyau du système d'exploitation et les modules (install operating system and modules

Une liste de périphériques pouvant servir à l'installation apparâit. Suivant que vous faites l'installation à partir d'un CD ou de fichiers récupérés par FTP, choisissez "CD-ROM" ou "harddisk". Vous pouvez spécifier le lecteur (ou la partition), généralement il n'y a qu'un choix donc, pas de problèmes. Répertoire où se trouve l'archive Debian (resc1440.bin et drv1440.bin), laissez le champ vide et appuyez sur "Enter", choisissez "List files" qui cherchera pour vous l'emplacement des fichiers d'installation. Choisissez le répertoire voulu (généralement le seul présenté) et l'installation s'effectue.

2.8 Configurer les modules des périphériques (configure device driver modules)

Choisissez dans les différentes sections les périphériques que vous possédez. Par exemple, si vous possédez un lecteur de CD-ROM Sony CDU33A, choisissez "cdrom" puis "cdu31a" (le driver est le même pour cdu31a et cdu33a), choisissez "Install", pour ce driver des informations complémentaires sont demandées, lisez ce que le programme demande et entrez (toujours pour l'exemple du CD-ROM) cdu31a_port=0x340, choisissez "ok" et le module est installé.

Note

Les modules que je conseille, quelque soit la machine, sont : nfs, nls_cp437, nls_iso8859_1, vfat (section fs); lp, serial (section misc), dummy, slhc, ppp (section net)

2.9 Configurer le réseau (configure the network)

Entrez le nom que vous voulez donner à votre machine (ex: pomme). Si celle-ci fait partie d'un réseau (pas internet !), répondez "yes" à la question qui arrive, sinon c'en est déjà fini avec le réseau pour vous. Si vous faites partie d'un réseau, entrez le nom de celui-ci (ex: verger.org), votre machine s'appelle bien pomme.verger.org ? C'est ok, entrez les informations fournies par l'administrateur du réseau (adresse IP, netmask, broadcast, DNS) et sélectionnez l'interface principale pour le réseau.

2.10 Installer le système de base (install the base system)

Choisissez l'endroit où se trouve base2_0.tgz de la même manière que pour l'installation du noyau du système d'exploitation. L'installation s'effectue.

2.11 Configurer le système de base (configure the base system)

Il vous faut maintenant choisir votre fuseau horaire, pour cela, dans la liste de droite, choisissez "Europe" (exemple) puis "Paris" (encore exemple). Un message apparaît pour vous signaler qui si vous utilisiez MS-DOS (mais c'est pareil pour Win95), l'horloge de l'ordinateur n'est certainement pas réglée sur GMT alors que pour les systèmes UNIX c'est généralement le cas. Si vous voulez continuer avec la configuration DOS/Win, conservez l'heure précédente en répondant "non" mais penser que passer à GMT ne fait pas de tort.

2.12 Rendre Linux bootable directement depuis le disque dur (make Linux bootable directly from hard disk)

Si vous voulez que Linux démarre tout seul, choisissez cette option. Répondez "yes" à la question s'il faut remplacer le MBR (master boot record), "yes" à la question à savoir si Debian sera le système par défaut.

Note

La configuration visant à permettre à l'ordinateur de démarrer un autre système que Linux se fera plus tard.

2.13 Créer une disquette de boot (make a boot floppy)

Si vous n'avez pas choisi de rendre Linux bootable directement depuis le disque dur, il est temps de créer une disquette de boot, sinon, une disquette de boot ne fait de toute façon pas de tort.

2.14 Redémarrer le système (reboot the system)

L'instant de vérité, êtes-vous vraiment sûr ? "yes"


Page précédente Page suivante Table des matières