Norme de hiérarchie du système de fichiers

5 La hiérarchie /var


Figure 5.1

/var contient des fichiers de données variables. Ceci inclut les répertoires et fichiers en attente (spool), les données administratives et d'historique, et les fichiers transitoires et temporaires.

Certaines parties de /var ne sont pas partageables entre des systèmes différents. Par exemple, /var/log, /var/lock et /var/run. D'autres parties peuvent être partagées, comme notamment /var/mail, /var/cache/man, /var/cache/fonts et /var/spool/news.

/var est ici spécifié afin de rendre possible le montage de /usr en lecture seule. Tout ce qui allait auparavant dans /usr sur lequel on écrivait pendant la marche du système (au contraire de l'installation et de la maintenance logicielle) doit aller dans /var.

Si on ne peut pas faire de /var une partition séparée, il est souvent préférable de déplacer /var hors de la partition racine à l'intérieur de la partition /usr. (Ceci est parfois effectué pour réduire la taille de la partition racine ou quand l'espace se réduit dans la partition racine.) Cependant, /var ne devrait pas être un lien vers /usr parce que cela rend la séparation de /usr et /var plus difficile et rend plus probable la création d'un conflit de noms. À la place, faites un lien de /var vers /usr/var.

Les applications ne devraient en général pas ajouter de répertoire au niveau supérieur de /var. De tels répertoires ne devraient être ajoutés que s'ils concernent le système en entier, et en consultant la liste de distribution FHS.

Les répertoires cache, lock, log, run, spool, state et tmp doivent être inclus et utilisés dans toutes les distributions ; les répertoires account, crash, games, mail et yp doivent être inclus et utilisés si les applications ou possibilités correspondantes sont fournies dans la distribution.

Les versions précédentes de la FSSTND incluaient une hiérarchie /var/lib. Pour plus d'informations, voir la section sur /var/state.

Plusieurs répertoires sont `réservés' dans le sens où ils ne devraient pas être utilisés de façon arbitraire par une application nouvelle, puisqu'ils entreraient en conflit avec une pratique historique et/ou locale. Ce sont :


    /var/backups
    /var/cron
    /var/lib
    /var/local
    /var/msgs
    /var/preserve


Précédent :
/usr/src : code source Suivant : /var/account : historique de la comptabilité des processus (si supporté) Haut : table des matières

Transformé par troff2html-wlfc v1.4-fr le 20 janvier 1999 par Olivier Tharan