Norme de hiérarchie du système de fichiers

3 Le répertoire racine

Cette section décrit la structure du répertoire racine (root). Le contenu du système de fichiers root doit être adéquat pour démarrer, reconstituer, rétablir et/ou réparer le système :

Le principal argument utilisé pour contrer ces considérations, qui penchent pour mettre beaucoup de choses sur le système de fichiers racine, est le but de garder la racine aussi petite que possible dans les limites du raisonnable. Pour plusieurs raisons, il est souhaitable de limiter la taille du système de fichiers racine :

Les logiciels ne doivent jamais créer ou demander des fichiers spéciaux ou des sous-répertoires dans le répertoire racine. D'autres emplacements dans la hiérarchie FHS fournissent plus de flexibilité qu'il n'en faut pour tout paquetage.

Raison d'être

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l'introduction d'un nouveau répertoire dans le système de fichiers racine est interdit :


Figure 3.1

Chaque répertoire listé ci-dessus est spécifié en détail dans des sous-sections séparées ci-dessous. /usr et /var ont chacun une section complète dans ce document à cause de la complexité de ces répertoires.

L'image du noyau du système d'exploitation doit être situé soit dans / soit dans /boot. Les informations supplémentaires sur l'emplacement du noyau se trouvent dans la section concernant /boot ci-dessous.



Précédent :
Le système de fichiers Suivant : /bin : binaires de commandes utilisateurs essentielles (pour tous les utilisateurs) Haut : table des matières

Transformé par troff2html-wlfc v1.4-fr le 20 janvier 1999 par Olivier Tharan