Page précédente Page suivante Table des matières

3. Pourquoi une sauvegarde en réseau

La sauvegarde en réseau est rendue nécessaire par différents facteurs que nous allons détailler ci-après.

3.1 Nécessité de la sauvegarde.

Les machines informatiques traitent des données. Il leur faut donc stocker ces données d'entrée et les résultats produits. De plus on doit également veiller à l'intégrité de ces données pour éviter d'obtenir des résultats erronées. On se trouve alors confronté a deux menaces:

3.2 L'organisation des ordinateurs.

En quelques dizaines d'années seulement l'informatique a subi beaucoup de bouleversements. Nous sommes passés d'une architecture de "mainframe" à une architecture distribuée. Un des résultats de cette évolution est que les "données" à sauvegarder se sont trouvées disséminées sur une multitude de postes multipliant ainsi le nombre de postes à sauvegarder.

3.3 L'utilisateur de la machine.

Une réponse a cette dissémination des données a été dans un premier temps de demander á chaque utilisateur de faire lui même ses sauvegardes des données "importantes". Ainsi non seulement il faut multiplier les périphériques de sauvegarde mais de plus l'utilisateur doit s'astreindre á une discipline très rigoureuse. Dans les faits ces sauvegardes ne sont jamais faites régulièrement car il y a toujours quelque chose de plus important à faire. Le recours à des personnes dédiées à cette tache devient obligatoire. La sauvegarde en réseau permet d'avoir une personne qui effectue les sauvegardes pour tous les utilisateurs.

3.4 La sauvegarde incrémentale.

La quantité de données qu'on peut stocker sur une bande a beaucoup évolué ces dernières années. Ainsi on est passé typiquement de bandes de 150 Mo à des bandes de 5 Go ou plus. Néanmoins si on sauvegarde un certain nombres de machines on constate que tout ne peut pas tenir sur une seule bande. De plus une journée ne suffit pas à sauvegarder toutes les machines. Pour pallier à ces difficultés on va utiliser le fait que les données varient en fait très peu sur les machines informatiques. Ainsi à la première sauvegarde on sauvegarde la totalité des données (on l'appelle le niveau 0) et à la sauvegarde suivante on ne sauvegarde que les modifications par rapport à ce niveau 0 (le niveau 1) et ainsi de suite. Cela permet donc de réduire le volume des données sauvegardées.

3.5 Conclusion

La sauvegarde en réseau est donc la solution idéale pour satisfaire les besoins suivants:


Page précédente Page suivante Table des matières