Page précédente Page suivante Table des matières

9. Le support réseau sous Linux

9.1 Support des interfaces réseau

Si vous avez spécifié des paramètres corrects lors de l'installation de la machine, le support des interfaces réseau doit déjà fonctionner.

Si ce n'est pas le cas, il n'est pas trop tard pour le faire. Tout d'abord le noyau doit supporter les interfaces réseau.

Ensuite vérifier que les interfaces sont bien supportées avec la commande ifconfig, si vous avez les interfaces loopback et Ethernet c'est ok.

Si vous avez des problèmes à faire reconnaître votre carte Ethernet essayez d'utiliser la fonction append dans le fichier /etc/lilo.conf

Les interfaces activées automatiquement au boot sont définies dans les fichiers du répertoire /etc/sysconfig/network-scripts/

Si vous ne voulez pas configurer les interfaces de façon automatique, vous pouvez bien sûr utiliser la commande ifconfig en faisant par exemple (cas d'une machine d'adresse IP 192.168.1.202) :

$ifconfig eth0 192.168.1.202

9.2 Ajout des routes

Une fois vos interfaces configurées correctement, il faut maintenant ajouter les routes, c'est à dire les adresses IP des ordinateurs avec lesquels vous voulez vous connecter. La commande netstat -r affiche les routes déjà configurées, il faut au moins avoir la route vers loopback.

Pour les ajouter de nouvelles routes faire :
    $route add 127.0.0.0
    $route add 192.168.1.202

De la même manière, ajouter les routes vers les ordinateurs vers lesquels vous voulez avoir accès en spécifiant leurs adresses IP. Cependant, vous n'êtes pas obligé de configurer une route pour chaque ordinateur. En ajoutant une route vers le sous-réseau (par exemple 192.168.1.0) tous les ordinateurs connectés au brin local qui ont une adresse commençant par 192.168.1 seront accessibles.

Pour vérifier que le réseau marche bien, il faut maintenant tester grâce à un petit ping en spécifiant l'adresse d'un ordinateur de votre réseau.

9.3 Spécifier le nom de la machine, puis des hôtes de votre réseau

Si vous voulez modifier le nom de votre ordinateur, il faudra modifier :

Spécifier les adresses IP de chaque machine n'est évidemment pas très humain, on peut donc associer le nom des machines aux adresses IP, cela se fait dans le fichier /etc/hosts

  le mien ressemble a :
127.0.0.1          localhost
192.168.1.200      zeppelin
192.168.1.201      pantera
192.168.1.202      fresne
192.168.1.203      trixie
192.168.1.209      flupke
Ensuite toutes les manipulations qui concernent l'adresse IP pourront se faire en spécifiant le nom de la machine.

9.4 Regrouper des machines par sous-réseau

À partir d'un certain nombre de machine, le fichier hosts peut prendre une taille plutôt conséquente, c'est pourquoi il est possible de regrouper les machines par leurs adresses IP dans un sous-réseau auquel on donnera alors un nom.

Les sous-réseaux sont définis dans le fichier /etc/networks comme suit :

zep-net     192.168.1.0
autre-net   198.163.8.0

Le sous-réseau zep-net regroupe en fait toutes les machines commençant par 192.168.1, c'est-à-dire les machines définies plus haut dans le fichier /etc/hosts.

Cela simplifie ainsi beaucoup l'ajout des routes ou les autres manipulations que l'on fera alors pour le sous-réseau entier plutôt que machine par machine.

9.5 Automatiser la configuration des routes

Automatiser la configuration des routes au boot du système se fait dans le fichier /etc/sysconfig/static-routes. Il est généralement inexistant, il faut donc le créer. Cependant, cela n'est vraiment indispensable que pour ceux qui ont des ordinateurs repartis sur de nombreux sous-réseaux différents.

  voila toutefois un petit exemple :
eth0 host flupke
eth0 host zebulon
eth0 net  zep-net
la close host est utilisée pour d'autres ordinateurs.
la close net est utilisée pour les sous-réseaux.

Une fois cela terminé, le réseau doit marcher correctement, il est maintenant temps de commencer à lancer des services réseau...


Page précédente Page suivante Table des matières