Page précédente Page suivante Table des matières

10. NFS : le système de fichier réseau

Le service NFS (Network File System) permet de monter des périphériques d'hôtes distants et de les utiliser comme si ils faisaient partie de sa propre machine. Ce système est pratique et efficace. Il a juste un inconvénient, c'est qu'il est relativement lent. Sa mise en place est des plus simple.

On configure dans le fichier /etc/exports les répertoires qui seront autorisés à être montés par les machines clientes.

   Un petit exemple pour avoir une idee :

/users       fresne(rw) pantera(rw) flupke(rw)
/            fresne(ro)
/usr/local

Évidement, il est souhaitable pour des raisons de sécurité de ne pas permettre à tout le monde de monter des fichiers en lecture-écriture(rw).

Vous pouvez maintenant lancer sur le serveur les démons NFS qui sont rpc.mountd et rpc.nfsd. Bien entendu, il faut que le portmapper soit lancé.

Vous devez enfin autoriser la connexion en ajoutant une ligne dans le fichier

   hosts.allow du style :

ALL: 192.168.1.           ou bien
ALL: fresne, pantera

Le serveur est maintenant prêt, il n'y a plus qu'à essayer de monter un répertoire sur votre client.

   Essayer la commande :
mount -t nfs nom_du_serv:/rep_exporte /rep_local

Il faut tout de même que le noyau supporte le système de fichier nfs, vérifier en faisant un cat /proc/filesystems, une ligne nodev nfs doit apparaître, si ça n'est pas le cas, vous devez recompiler votre noyau.


Page précédente Page suivante Table des matières