FSTAB(5)         Manuel de l'administrateur Linux        FSTAB(5)


NOM
       fstab   -  Informations  statiques  sur  les  systèmes  de
       fichiers.

SYNOPSIS
       #include <fstab.h>

DESCRIPTION
       Le  fichier  fstab  contient  des  informations  sur   les
       différents systèmes de fichiers.  fstab est uniquement lus
       par les programmes, jamais écrit. C'est la  responsabilité
       de  l'administrateur  de  créer et de maintenir ce fichier
       correctement.  Chaque système de fichier  est  décrit  sur
       une  ligne  indépendante.   Les champs contenus sur chaque
       ligne sont séparés par des espaces ou des tabulations.

       L'ordre des enregistrements au sein de fstab est important
       car  fsck(8),  mount(8),  et  umount(8)  utilisent séquen­
       tiellement les enregistrements  de  fstab  pour  effectuer
       leurs travaux.

       Le premier champ (fs_spec), décrit le péripherique bloc ou
       le système de fichiers distant a monter.

       Le second champ (fs_file), indique le point de montage  du
       système  de  fichier. Pour les partitions de swap ce champ
       doit être spécifié comme ``none'' (aucun).

       Le troisième champ (fs_vfstype), décrit le type de système
       de  fichiers.  Le  système supporte actuellement les types
       suivants (et peut-être d'autres, voir /proc/filesystems):

       minix  système de fichiers local, noms de fichiers  de  14
              ou 30 caractères.

       ext    système  de fichiers local, noms de fichiers longs,
              i-noeud plus détaillés.  Ce système a été  remplacé
              par ext2 et n'est plus utilisé.

       ext2   système  de fichiers local, noms de fichiers longs,
              i-noeuds détaillés, et beaucoup d'autres avantages.

       xiafs  système  de fichiers local, noms de fichiers longs,
              i-noeuds détaillés, et d'autres avantages.

       msdos  système de fichiers local pour les  partitions  MS-
              DOS.

       hpfs   système de fichiers local pour les partitions HPFS.

       iso9660
              système de fichiers local pour les CD-ROM.

       nfs    système de fichiers distant par réseau.



Linux                      18 Mai 1998                          1





FSTAB(5)         Manuel de l'administrateur Linux        FSTAB(5)


       swap   partition de disque utilisée pour le swapping.

       Si vfs_fstype est  mentionné  comme  ``ignore'',  l'enreg­
       istrement  n'est  pas  traité.   Ceci permet de visualiser
       aisément les partitions non utilisées.

       Le quatrième champ (fs_mntops),  indique  des  options  de
       montage associées au système de fichiers.

       Il s'agit d'une liste d'options séparées par des virgules.
       Il contient au moins le type de montage, suivi éventuelle­
       ment d'options appropriées au type de système de fichiers.
       Pour la documentation sur les options disponibles pour les
       systèmes  non-NFS,  voir  mount(8).  Pour la documentation
       sur les options spécifiques à NFS, voir nfs(5).

       Les options ``noauto'' et ``user'' sont  communes  à  tous
       les  systèmes de fichiers.  noauto permet de ne pas monter
       le périphérique lors d'une commande "mount -a" (par  ex  :
       au   demarrage).    user   autorise   un  utilisateur  non
       Super-User à monter le système de fichiers.

       Pour plus de details voir mount(8).

       Le cinquième champ (fs_freq), est utilisé par la  commande
       dump(8)   pour  déterminer  quels  sont  les  systèmes  de
       fichiers à sauvegarder.  Si le cinquième champ est  absent
       ou vaut zéro, dump supposera qu'il ne faut pas sauvegarder
       ce système.

       Le sixième champ (fs_passno), est utilisé par le programme
       fsck(8)   pour  déterminer  l'ordre  de  vérification  des
       systèmes de fichiers au moment du démarrage.   Le  système
       de fichiers racine doit avoir un champ fs_passno de valeur
       1, et les autres un fs_passnode de valeur 2.  Les systèmes
       partageant  le  même  contrôleur  seront  vérifiés séquen­
       tiellement,  et  ceux  utilisant  différents   contrôleurs
       seront   vérifies  simultanément  pour  utiliser  le  par­
       allélisme offert par le matériel.  Si le sixiême champ est
       absent  ou  vaut zéro, fsck ne vérifiera pas ce système de
       fichiers.

       La meilleure manière de lire les enregistrements de  fstab
       est d'utiliser la routine getmntent(3).


EXEMPLE
       $ ls -l /etc/fstab
       -rw-r--r--   1 root     root         1138 Aug 21 14:59 /etc/fstab

       $ cat /etc/fstab
         #
         # /etc/fstab
         #



Linux                      18 Mai 1998                          2





FSTAB(5)         Manuel de l'administrateur Linux        FSTAB(5)


         /dev/hdb1      /              ext2      defaults        1   1
         /dev/hdb5      /usr           ext2      defaults        1   2
         /dev/hdb3      /usr/X11R6     ext2      defaults        0   2
         /dev/hdb7      /usr/local     ext2      defaults        0   2
         /dev/hdb6      /home          ext2      defaults        1   2
         /dev/sbpcd     /mnt/cdrom     iso9660   ro,noauto
         /dev/fd0       /mnt/floppy    ext2      defaults,noauto
         /dev/hda1      /root/dosc     msdos     defaults
         /dev/hdb8      /root/dosd     msdos     defaults
         /dev/hdb2      none           ignore
         /dev/hdb4      none           ignore
         /proc          /proc          proc      defaults
         /dev/hda2      none           swap      sw
       $


FICHIER
       /etc/fstab le fichier fstab se trouve dans /etc.

BUGS
       La  documentation  de mount(8) est souvent plus à jour que
       cette page.

VOIR AUSSI
       getmntent(3), mount(8), swapon(8), nfs(5)

HISTORIQUE
       Le format du fichier fstab est apparu dans 4.0BSD.


TRADUCTION
       Christophe Blaess, 1997.

























Linux                      18 Mai 1998                          3