Page précédente Page suivante Table des matières

4. Putting it all together...

Bon, on a vu comment récupérer les messages via fetchmail, comment les mettre dans la file d'attente via sendmail et comment envoyer les messages en attente dans cette file via sendmail -q, il reste à tout mettre ensemble afin d'automatiser tout cela.

Nous ne parlerons pas ici de la configuration des lecteurs/éditeurs de messages : tout ce qu'ils ont besoin de savoir est que c'est sendmail qui s'occupe de l'envoi des messages et que ceux-ci seront lus à partir de la boîte aux lettres /var/spool/mail/moi.

Lorsque vous vous connecterez par PPP, le script /etc/ppp/ip-up/ sera lancé dès l'établissement de la connexion, et c'est là que vous indiquerez les tâches à réaliser alors (NB : sur la Red Hat, il est conseillé de ne pas modifier ce script mais de créer un fichier /etc/ppp/ip-up.local (avec des droits en exécution) qui sera appelé par /etc/ppp/ip-up).

Un exemple de contenu de /etc/ppp/ip-up.local est :

#!/bin/sh

su moi -c "echo 'un message' | mail -s un sujet"
/usr/sbin/sendmail -q &
/usr/bin/fetchmail &
cat /usr/lib/xemacs-20.4/etc/sounds/whistle.au > /dev/audio  
exit 0

La ligne su moi -c "echo 'un message' | mail -s un sujet" est donnée ici à titre d'exemple : c'est root qui lance ce script et le su moi fera que le message envoyé aura moi pour expéditeur.


Page précédente Page suivante Table des matières