next up previous contents
Next: 7.3 Configurer un réseau de Terminaux X Up: 7. Configurations typiques Previous: 7.1 Installer une station de travail individuelle

Sous-sections

7.2 Relier deux ordinateurs par un câble null-modem (sans carte réseau)7.6 [YB]

C'est là une situation qui se rencontre assez fréquemment : on a deux ordinateurs, dont l'un au moins ne dispose pas d'une carte réseau, et on voudrait échanger des données entre eux. La nature ou la masse des données font qu'il est impossible d'utiliser le lectuer de disquette. Ou bien on veut connecter temporairement un ordinateur à un réseau existant.

La solution consiste à utiliser l'un des différents ports d'entrées-sortie généralement disponibles sur toutes machine, en les reliant par un câble spécial appelé câble null-modem. On trouve de tels câbles dans le commerce pour quelques euros, mais le plus économique (et le plus amusant) est encore de les réaliser soi-même : aussi donnerons-nous les schémas de câblage à respecter.

Les ports les plus évidents à utiliser sont, d'une part, les ports séries (où se connectent en général souris et modems externes), d'autre part, les ports parallèles (où se connectent en général les imprimantes, les lecteurs ZIP, ou d'autres périphériques). Nous envisagerons chaque cas séparément.

7.2.1 Le null-modem parallèle [YB]

C'est le plus simple à mettre en \oevre, et celui qui offre les meilleures performances. Son inconvénient est qu'il faut débrancher tout ce qui peut se trouver sur le port parallèle que l'on veut utiliser. Par ailleurs, la longueure maximale de câble recommandée est de 15 mètres (avec du câble blindé).

Ce procédé utilise un protocol réseau particulier, le protocol PLIP7.7. Celui-ci doit avoir été inclu dans le kernel, ou du moins être disponible sous forme de module. Essayez la commande (en tant que root, ainsi que pour les autres) :

insmod plip

Si rien ne s'affiche, ou une référence indiquant quel port parallèle a été détecté, tout est pour le mieux. Si un message s'affiche disant qu'un module du même nom existe déjà, c'est parfait. Si par contre, le message indique un conflit avec d'autres modules, alors tout va mal : cela signifie que le module plip ne peut pas prendre le contrôle du matériel à cause d'une autre partie du kernel qui l'utilise aussi. C'est le cas si, par exemple, vous avez inclue le contrôle des imprimantes dans le kernel, plutôt que de le compiler en module. La seule solution consiste à recompiler le kernel, en mettant en module tout ce qui se rapporte au port parallèle.

Bien, supposons que le module plip se charge sans trop se plaindre. Exécutez alors la commande suivante, sur l'une des deux machines :

ifconfig plip0 10.0.0.10 pointopoint 10.0.0.11 up

où :

plip0
est le nom de l'interface réseau utilisée. Il est possible que la commande renvoie un message d'erreur, indiquant que plip0 n'existe pas ou que le périphérique ne supporte pas cette fonction. Réessayez avec plip1, plip2... jusqu'à trouver la bonne.
10.0.0.10
est l'adresse IP attribuée à la machine sur laquelle on exécute la commande.
10.0.0.11
est l'adresse IP attribuée à l'autre machine.
Vous pouvez bien sùr indiquer d'autres adresses IP, celles-ci ne sont que des exemples. Lorsque cela fonctionne, entrez la commande :

route add 10.0.0.11 plip0

pour mettre à jour la table de routage, et permettre à la machine de savoir comment accéder à l'autre.

Passons à l'autre machine. Les commandes sont les mêmes, mais en intervertissant les adresses IP :

ifconfig plip0 10.0.0.11 pointopoint 10.0.0.10 up

route add 10.0.0.10 plip0

Ici aussi, il faudra peut-être changer le plip0 en plip1, etc. Chaque machine peut parfaitement avoir un nom différent pour l'interface réseau.

Lorsque cela est fait, tester la connexion :

ping 10.0.0.11 sur la première machine,

ping 10.0.0.10 sur la seconde.

Normalement, des statistiques concernant la vitesse de la connexion devraient défiler. Si rien ne défile, ou si des messages d'erreurs apparaissent, vérifiez la configuration. Interrompez les commandes ping avec Ctrl+C.

Vous disposez maintenant d'un véritable réseau IP, pouvant être utilisé pour faire tout ce que l'on peu faire sur un réseau IP <<normal>> : utiliser le FTP, effectuer des connexions distantes, partager des répertoires, etc.

Pour couper la connexion, entrez simplement sur la première machine :

route del 10.0.0.11

ifconfig plip0 down

Et similairement sur la deuxième :

route del 10.0.0.10

ifconfig plip0 down

La figure 7.1 vous montre comment réaliser le cablâge cous-même. Rappelez-vous qu'un câble non blindé ne devrait pas excéder deux mètres. Sachez également qu'un mauvais cablâge peut endommager votre matériel. Enfin, dans le schéma suivant, ne connectez pas les broches dont le numéro est suivi d'une étoile ('*'), par contre les broches 18 à 25 doivent être connectées.


  
Figure 7.1: Câblage d'un câble null-modem parallèle

\includegraphics{images/null_modem_parallele.eps}


7.2.2 Le null-modem série


  
Figure 7.2: Câblage d'un câble null-modem série

\includegraphics{images/null_modem_serie.eps}




Footnotes

... réseau)7.4
Source : NET-3 HOWTO, maintenu par ALESSANDRO RUBINI (alessandro.rubini@linux.it)
... réseau)7.5
Source : NET-3 HOWTO, maintenu par ALESSANDRO RUBINI (alessandro.rubini@linux.it)
... réseau)7.6
Source : NET-3 HOWTO, maintenu par ALESSANDRO RUBINI (alessandro.rubini@linux.it)
... PLIP7.7
pour Parallel Line Internet Protocol

next up previous contents
Next: 7.3 Configurer un réseau de Terminaux X Up: 7. Configurations typiques Previous: 7.1 Installer une station de travail individuelle
kafka.fr@linux-france.org