next up previous contents
Next: 4.5 Outils généraux Up: 4. X-Window Previous: 4.3 Configuration générale

Sous-sections

4.4 Les <<windows manager4.4>>

4.4.1 Qu'est-ce que c'est ? [YB]

Comme nous l'avons vu dans la présentation, la couche graphique X-Window ne fait que fournir, par le serveur X, des fonctions très <<primitives>> de dessin à l'écran. Les aspects ergonomiques de l'interface sont dévolus à un autre programme particulier, le gestionnaire de fenêtres.

En elle-même, la couche X est pratiquement inutilisable. Le rôle du gestionnaire de fenêtres est de simplifier la vie de l'utilisateur. Il va assurer (dans la mesure du possible) un placement harmonieux des différentes fenêtres à l'écran, proposer différents menus pour lancer différentes applications, éventuellement mettre en place plusieurs <<bureaux virtuels>> dans le même esprit que les consoles textes virtuelles exposées en 1.3.3 page [*], etc.

Comme il s'agit d'un programme à part entière, et (plus ou moins) indépendand du système lui-même, il existe différent gestionnaire de fenêtres. Certains sont plus sophistiqués que d'autres, plus ou moins gourmands en ressources mémoire... mais à peu près tous possède un très grand nombre de paramètres : il est ainsi possible de donner exactement l'apparence désirée à l'affichage graphique.

Nous allons dans la suite vous présenter différents gestionnaires de fenêtres, à vous de trouver lequel vous préférez...

4.4.2 fvwm, fvwm2, fvwm95



\includegraphics{images/fvwm_logo.eps}



4.4.3 XFCE



\includegraphics{images/xfce_logo.eps}



4.4.4 AfterStep



\includegraphics{images/afterstep_logo.eps}



4.4.5 WindowMaker



\includegraphics{images/windowmaker_logo.eps}



  
4.4.6 KDE [YB]



\includegraphics{images/kde_logo.eps}



Sans doute actuellement le plus complet et le plus simple à utiliser de tous, et aussi le plus gourmand... en ressources mémoire, disque et processeur.

KDE est l'acronyme de <<K Desktop Environment>>, que l'on pourrait traduire par <<l'environnement de bureau K>>. Le sens du <<K>> demeure un mystère, peut-être les concepteurs du projet sont-ils des admirateurs de Dino Buzzati...

En réalité, KDE est plus qu'un simple gestionnaire de fenêtres. Il offre en plus toute une panoplie d'outils bien pratiques, allant du petit éditeur de fichiers textes au navigateur Internet (intégré en fait au gestionnaire de fichiers), en passant par le <<configurateur de modem>>, une suite bureautique (encore en développement), quelques jeux indispensables et un environnement de programmation. Vous pouvez utiliser de un à huit bureaux virtuels, chacun disposant de son propre fond d'écran (ce qui est bien pratique pour les distinguer).

La figure 4.10 vous présente la barre d'outils standard de KDE, telle qu'elle apparaît normalement en bas de l'écran.


  
Figure 4.10: La barre d'outils de KDE

\includegraphics{images/kde_bar2.eps}


Le menu (accessible par le gros 'K' sur la gauche) vous permet d'accéder à tous les outils de KDE, plus éventuellement quelques autres. L'outil de configuration (quatrième icône en partant de la gauche) offre la possibilité de configurer la plupart des caractéristiques de KDE, la couleur des fenêtres, l'image de fond, l'économiseur d'écran, etc. Le bouton de verrouillage de l'écran lance l'économiseur d'écran, il est alors nécessaire de donner le mot de passe pour le désactiver.

La meilleure chose à faire est d'utiliser KDE, pour découvrir toutes ses possibilités. Mais gardez à l'esprit que c'est un environnement assez lourd, donc déconseillé si vous avez une <<petite>> machine (disposant de peu de mémoire) ou si vous voulez faire tourner des programmes très gourmands (tels qu'un serveur Web pour l'Internet ou un programme d'images de synthèse).



Footnotes

... manager4.2
Gestionnaires de fenêtres en anglais
... manager4.3
Gestionnaires de fenêtres en anglais
... manager4.4
Gestionnaires de fenêtres en anglais

next up previous contents
Next: 4.5 Outils généraux Up: 4. X-Window Previous: 4.3 Configuration générale
kafka.fr@linux-france.org